noscript

Please Wait...

Normalisation: la «ministre israélienne de l’Intérieur» au Maroc pour «développer la coopération»

Normalisation: la «ministre israélienne de l’Intérieur» au Maroc pour «développer la coopération»
folder_openAfrique access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La «ministre israélienne de l’Intérieur», Ayelet Shaked, est arrivée lundi au Maroc pour une série de rencontres avec des dirigeants marocains, dans le cadre de la «coopération grandissante» entre les deux parties.   

Shaked est la quatrième ministre du «gouvernement israélien» à se rendre dans le royaume depuis la normalisation diplomatique en décembre 2020, après ses homologues des «Affaires étrangères», de la Guerre et de «l'Economie».

Sa visite de travail, prévue jusqu'à jeudi, survient alors que les dirigeants de la «coalition» au pouvoir en «Israël», le Premier ministre Naftali Bennett et le  «ministre des Affaires étrangères» Yaïr Lapid, ont annoncé leur intention de dissoudre le «Parlement» et de provoquer des élections anticipées.

Pendant son séjour, Shaked doit s'entretenir avec son homologue marocain Abdelouafi Laftit, le chef de la diplomatie Nasser Bourita, la ministre de l'Economie Nadia Fettah et des hauts responsables.

Dans un communiqué publié à la veille de son déplacement, les «services de la ministre israélienne» ont précisé qu'elle devrait «instaurer une coopération pour faire venir en Israël des travailleurs marocains dans les secteurs de la construction et des soins infirmiers».

Par ailleurs, le Maroc a fait savoir au début du mois qu'il envisageait une collaboration avec «Israël» dans le domaine de la protection des données personnelles.

«Israël» et le Maroc ont rétabli leurs relations diplomatiques en décembre 2020 dans le cadre des soi-disant «accords d'Abraham», un processus de normalisation entre l'entité sioniste et plusieurs pays arabes, soutenu par l'ex-administration américaine de Donald Trump.

Comments

//