noscript

Please Wait...

Abdollahian: L’AIEA doit se concentrer sur les tâches techniques au lieu d’adopter une approche politisée

Abdollahian: L’AIEA doit se concentrer sur les tâches techniques au lieu d’adopter une approche politisée
folder_openIran access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le ministre iranien des Affaires étrangères a réaffirmé que Téhéran ne s'éloignerait pas des pourparlers axés sur les résultats sur la relance de l'accord nucléaire de 2015.

«L'Iran ne s'éloignera pas des pourparlers axés sur les résultats. Conformément à la loi du parlement iranien, nous poursuivons les pourparlers et appelons les États-Unis à être réalistes et à abandonner la folie des sanctions et l'AIEA à se concentrer sur les tâches techniques au lieu d'adopter une approche politisée», a réitéré vendredi Hossein Amir Abdollahian dans un message sur son compte Twitter.

«Nous n'hésitons JAMAIS à neutraliser les sanctions», a déclaré le chef de la diplomatie iranienne.

Les commentaires d’Abdollahian sont intervenus après que le département du Trésor américain a imposé de nouvelles sanctions à un réseau d'entreprises iraniennes qui aident à exporter les produits pétrochimiques du pays.

L'administration américaine, sous l'ancien président Donald Trump, a quitté unilatéralement le JCPOA en mai 2018 et a lancé une campagne de pression maximale contre la République islamique, malgré le plein respect par cette dernière de ses engagements dans le cadre de l'accord.

Depuis avril 2021, plusieurs séries de pourparlers entre l'Iran et les cinq autres parties au JCPOA - la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, la Chine et la Russie - se sont tenues dans la capitale autrichienne pour ramener les États-Unis dans l'accord avec l'Iran. Les pourparlers de Vienne, cependant, excluent les diplomates américains en raison du retrait de leur pays de l'accord.

 

 

 

Comments

//