noscript

Please Wait...

La Russie va intensifier les frappes sur Kiev en réplique aux attaques en territoire russe

La Russie va intensifier les frappes sur Kiev en réplique aux attaques en territoire russe
folder_openEurope access_timedepuis 9 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La Russie a annoncé vendredi avoir détruit une usine d'armement en banlieue de Kiev et assuré que les frappes sur la capitale ukrainienne allaient être intensifiées pour répondre aux attaques menées en territoire russe dont elle accuse l'Ukraine.

«Le nombre et l'ampleur des frappes de missiles sur des sites de Kiev vont augmenter en réplique à toutes les attaques de type terroriste et aux sabotages menés en territoire russe par le régime nationaliste de Kiev», a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Il a par ailleurs indiqué que la Russie avait détruit un atelier de production de missiles sol-air dans l'usine Vizar près de Kiev au moyen d'un missile de croisière Kalibr.

Jeudi, les gouverneurs de deux régions russes frontalières de l'Ukraine avaient accusé les forces ukrainiennes d'avoir bombardé deux villages en territoire russe, Klimovo et Spodariouchino, faisant sept blessés.

A Klimovo, l'attaque a été menée par deux hélicoptères ukrainiens, ont affirmé les autorités russes, des accusations démenties par Kiev. Vendredi, M. Konachenkov a affirmé qu'un des hélicoptères ayant mené ce raid avait été détruit par un missile tiré par le système de défense anti-aérienne S-400, alors qu'il retournait à sa base en Ukraine.

Par ailleurs, le porte-parole russe a affirmé que l'artillerie de Moscou avait tué des mercenaires polonais dans le nord-est de l'Ukraine, ce qui risque de renforcer les tensions déjà vives entre Moscou et Varsovie.

«Un détachement de mercenaires d'une compagnie militaire privée polonaise (...) a été liquidé dans le village d'Izioumske, dans la région de Kharkov. Jusqu'à 30 mercenaires polonais ont été éliminés», a affirmé M. Konachenkov.

La Russie mène une opération militaire en Ukraine depuis le 24 février.

 

Comments

//