noscript

Please Wait...

Médias israéliens: sayed Nasrallah a donné des preuves qu’«Israël» va disparaître, une rupture de l’équilibre de la terreur

Médias israéliens: sayed Nasrallah a donné des preuves qu’«Israël» va disparaître, une rupture de l’équilibre de la terreur
folder_openLiban access_timedepuis 9 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AlManar

Les médias israéliens ont commenté les déclarations du secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, exprimées dans son dernier discours à l’occasion de la commémoration annuelle du martyre des dirigeants du parti.

Plusieurs sites web israéliens ont cité le discours du sayed Nasrallah, se concentrant sur ses déclarations selon lesquelles le Hezbollah a la capacité de convertir des milliers de missiles en missiles de précision.

«Le Hezbollah a pu convertir ses propres missiles en missiles de précision pendant des années, et il n’a pas besoin de l’Iran pour lui en fournir depuis», a indiqué le site de la «Channel 12», citant les propos du sayed Nasrallah.

De son côté, le correspondant aux affaires arabes de la chaîne israélienne «Kan», Roy Case, a affirmé que «Nasrallah a expliqué par des preuves et publiquement qu’Israël va disparaître», ajoutant que «sayed Nasrallah a cité un article de Gideon Levy dans lequel il a déclaré qu’aujourd’hui, les Israéliens préfèrent rejoindre les unités-cyber de l’armée israélienne, et non pas là où ils peuvent être touchés».

Rompre l’équilibre et changer les règles du jeu

Pour sa part, un expert des affaires du Moyen-Orient et de l’Iran, Danny Citrinovic, a estimté que «d’après les paroles du secrétaire général du Hezbollah, nous pouvons comprendre que le message est le suivant: la bataille entre les guerres ne durera pas pour Israël qui cherche ainsi à maintenir les règles du jeu et cela est lié aux attaques israéliennes en Syrie».

Citrinovich a ajouté que «le Hezbollah a redéfini les équations de riposte, en particulier en ce qui concerne l’activité israélienne en Syrie, expliquant qu’à l’avenir, nous pourrions voir un changement dans l’équation de riposte du Hezbollah».

Selon Citrinovich, «la confection de drones par le Hezbollah réduit sa dépendance avec l’Iran», et donc «Israël ne peut plus saboter les voies de transport des drones».

Comments

//