noscript

Please Wait...

Nucléaire: l’Iran considère la levée des sanctions US comme une «ligne rouge» pour la relance de l’accord

Nucléaire: l’Iran considère la levée des sanctions US comme une «ligne rouge» pour la relance de l’accord
folder_openIran access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les négociations pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien, qui se trouvent dans la dernière ligne droite selon les différents protagonistes, vont reprendre mardi à Vienne, a annoncé lundi 7 février l'Union européenne, chargée de coordonner le processus.

«Après des consultations dans les capitales avec leurs gouvernements respectifs, les participants vont continuer les discussions», selon un bref communiqué. Ils s'étaient quittés fin janvier, appelant à des «décisions politiques» après les «progrès» réalisés au cours du mois.

Les pourparlers, qui ont débuté au printemps 2021, se déroulent entre les Iraniens et les parties restantes à l'accord (Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni et Russie), avec la participation indirecte des Américains.

Les États-Unis se sont retirés en 2018, sous la présidence de Donald Trump qui le jugeait insuffisant, de ce texte conclu trois ans plus tôt pour empêcher l'Iran de se doter de la bombe atomique, que l’Iran a affirmé à plusieurs reprises qu’elle n’en veut point. Ils ont rétabli dans la foulée leurs sanctions économiques et la République islamique s'est en riposte affranchie des restrictions clés à son programme nucléaire.

Les négociations visent à mettre en œuvre un «retour mutuel» de Washington et Téhéran dans l'accord. Les États-Unis ont prévenu la semaine dernière qu'il ne restait plus que «très peu de semaines», souhaitant des négociations «directes» pour parvenir à un compromis dans cette «dernière ligne droite».

«Nous saurons rapidement», à la reprise des pourparlers dans la capitale autrichienne, si une entente est possible ou si c'est le début d'une «réalité d'escalade des tensions et de crise», avait alors souligné un haut responsable américain. De son côté, Téhéran a dit attendre des réponses des Américains sur la levée des sanctions.

«Il est naturel que la République islamique d'Iran s'attende à ce que les décisions nécessaires soient prises de l'autre côté, en particulier à Washington», a déclaré lundi le porte-parole du ministère des Affaires Étrangères.

«La question de la levée des sanctions et des bénéfices qu’en tire l’Iran est la ligne rouge de l’Iran dans les négociations», a déclaré Saïd Khatibzadeh.

«Nous espérons que la délégation américaine reviendra à Vienne avec des instructions claires sur la manière de remplir ses obligations sur la levée des sanctions», a précisé M. Khatibazadeh.

 

Comments

//