noscript

Please Wait...

Ansarullah dévoile les détails de son opération «Ouragon du Yémen 2», promet de «répondre à l’escalade par l’escalade»

Ansarullah dévoile les détails de son opération «Ouragon du Yémen 2», promet de «répondre à l’escalade par l’escalade»
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Les forces armées yéménites ont annoncé lundi avoir mené une opération de grande envergure en riposte à l’escalade des forces de l’agression saoudo-émiratie et leurs crimes à l’égard du peuple yéménite.

«L’opération "Ouragon du Yémen 2" a visé la profondeur des territoires saoudiens et émiratis», a affirmé le porte-parole des forces yéménites, le général Yahya Saree.

Et de préciser: «La base aérienne AlZafra et autres cibles sensibles dans la capitale de l’ennemi émirati Abou Dhabi ont été visées par un nombre de missiles balistiques Zhoulfikar».

«Des sites vitaux et importants à Dubaï ont été visés par un nombre de drones téléguidés de type Sammad 3», a-t-il ajouté.

«Des bases militaires situées dans la profondeur du sol saoudien dans la région de Sharwa et d’autres régions ont été pilonnées par un grand nombre de drones téléguidés de type Sammad 1 et Qassef 2», poursuit le communiqué.

Tout en soulignant que «des sites vitaux à Jizane et Assir ont été visés par une salve de missiles balistiques», le général Saree a confirmé que «l’opération avait atteint ses objectifs avec une grande précision».

Les forces armées yéménites promettent par ailleurs être prêtes à «intensifier nos opérations et répondre à l'escalade par l'escalade».

«Nous réitérons notre conseil aux entreprises et aux investisseurs étrangers de quitter le mini-Etat des Emirats vu qu’il est devenu non-sûr», ajoute le communiqué.

«Les Emirats risquent d’être visés d’une façon continuelle tant qu’ils poursuivent leur agression et leur siège contre le peuple yéménite», conclut-il.

L’agression saoudo-américaine a perpétré ces derniers jours plusieurs massacres horribles contre le Yémen faisant des dizaines de martyrs et des centaines de blessés parmi les civils.

Comments

//