noscript

Please Wait...

Télégramme

L’Azerbaïdjan et l’Arménie font état d’affrontements à la frontière

L’Azerbaïdjan et l’Arménie font état d’affrontements à la frontière
folder_openEurope access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Alahed avec AFP

L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont fait état mardi d’affrontements armés entre leurs forces à la frontière entre les deux pays, qui ont fait au moins un mort côté azerbaïdjanais et au moins trois blessés côté arménien.

Des heurts armés meurtriers se produisent régulièrement entre les deux pays malgré l’instauration, en novembre 2020, d’un cessez-le-feu, qui avait mis fin à une guerre de six semaines pour le contrôle de l’enclave du Haut-Karabakh.

«Un soldat azerbaïdjanais a été tué à la suite d’une provocation des forces armées arméniennes à la frontière», a indiqué le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

L’incident a eu lieu dans la région frontalière de Kelbadjar, selon cette source, située à proximité du Karabakh.

De son côté, l’Arménie a rapporté des tirs à l’artillerie et des attaques de drones sur ses positions à la frontière.

Les tirs se sont poursuivis mardi soir, et trois soldats ont été blessés, selon Erevan.

La veille, les autorités pro-arméniennes du Haut-Karabakh ont affirmé que quatre civils avaient essuyé des tirs des forces azerbaïdjanaises alors qu’ils effectuaient des travaux agricoles.

Selon elles, des «tirs intenses» ont eu lieu pendant environ quinze minutes, avant que l’intervention des soldats de maintien de la paix russes, présents dans la zone depuis le cessez-le-feu de 2020, n’y mettent un terme.

Bakou nie avoir bombardé un village

Les autorités du Haut-Karabakh ont également rapporté le bombardement d’un village dans la région de Martouni par les forces azerbaïdjanaises, au cours duquel une voiture civile a été détruite, sans faire de victimes.

L’Azerbaïdjan a nié avoir bombardé ce village.

L’armée azerbaïdjanaise a, elle, accusé samedi les forces arméniennes d’avoir fait feu à l’aide de lance-grenades et d’armes de gros calibre sur ses positions dans la région de Kelbadjar.

La guerre qui a opposé ces deux pays, en 2020, a fait plus de 6500 morts et s’est achevée par une défaite de l’Arménie, contrainte de céder à l’Azerbaïdjan plusieurs régions formant un glacis autour du Haut-Karabakh.

Comments

//