noscript

Please Wait...

«Israël», l’Indonésie et l’Arabie travaillent en vue d’une future normalisation des relations diplomatiques

«Israël», l’Indonésie et l’Arabie travaillent en vue d’une future normalisation des relations diplomatiques
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Un officiel de haut-rang du «ministère israélien des Affaires étrangères» a affirmé lundi qu’«Israël» et l’Indonésie travaillaient en vue d’une future normalisation des relations diplomatiques.

C’est sous l’égide des Etats-Unis que se déroulent les discussions entre les deux états, rapporte le correspondant de la chaine israélienne «i24NEWS», présent lors du briefing qui a lieu lundi matin au «ministère israélien des Affaires étrangères».

«Notre objectif est la normalisation des relations avec l’Indonésie», a indiqué l’officiel israélien.

«Le processus est lent et laborieux, mais nous sommes optimistes», a-t-il estimé. 

Selon l’officiel, d’autres projets de normalisation avec des pays musulmans sont en cours, notamment avec les Iles Comores, les Maldives et sur le plus long terme, en premier lieu, l'Arabie saoudite, puis le Koweït et le Qatar.

«Israël» n’entretient pas de liens diplomatiques officiels avec le pays d’Asie du Sud-Est, bien que des contrats existent entre les secteurs du tourisme, de la sécurité et du commerce des deux parties.

Lors de son déplacement à Jakarta au mois de décembre, le Secrétaire d’Etat américain Antony Blinken avait évoqué l'idée que le pays à majorité musulmane le plus peuplé au monde rejoigne les soi-disant «accords d'Abraham» signés sous l'égide des Etats-Unis entre «Israël», Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Maroc.

Des responsables israéliens familiers avec les discussions avaient toutefois estimé qu'aucune percée imminente n'était probable.

Au mois de novembre, le «chargé d'affaires d'Israël» à Bahreïn s'est entretenu à Dubaï avec le ministre indonésien de la Défense lors d'une rare interaction publique entre des responsables des deux parties qui n'ont jamais eu de relations diplomatiques formelles.

Comments

//