noscript

Please Wait...

Cheikh Kaouk: Grâce à l’action du général Soleimani, «Israël» est désormais encerclé par des missiles

Cheikh Kaouk: Grâce à l’action du général Soleimani, «Israël» est désormais encerclé par des missiles
folder_openLiban access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

A l'occasion du deuxième anniversaire de l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani, chef des opérations extérieures des Gardiens de la Révolution iranienne, et d'Abou Mahdi al-Mouhandis, numéro deux du Hachd al-Chaabi, les paramilitaires intégrés à l'État irakien, assassinés par une frappe américaine de drone à Bagdad le 3 janvier 2020, le cheikh Nabil Kaouk, membre du Conseil central du Hezbollah, s'est félicité dimanche que l’Entité israélienne est désormais encerclée par des missiles, notamment au Liban, et ce grâce à l'action du général iranien.

Cheikh Kaouk a tenu ces propos alors que plusieurs hommages ont été organisés par le Hezbollah au Liban-Sud tout au long de la journée, et que son secrétaire général, sayed Hassan Nasrallah, doit prononcer un discours à ce sujet lundi.

Des «millions» de combattants

Au cours d'un hommage à Saïda, cheikh Kaouk a indiqué que «l'un des plus grands exploits» du général Soleimani est qu'il a «imposé à l'ennemi israélien un blocus en le cernant de toutes parts avec des fusées balistiques», soulignant que «ces missiles encerclent l'entité sioniste à partir de Gaza, du Liban, de la Syrie, du Yémen, de l'Irak et de l'Iran».

Il a également estimé que «former un axe de résistance le long des pays de la région est un pas avancé qui permettra de former une armée de millions de combattants afin de libérer la Palestine».

Cheikh Kaouk a enfin insisté sur le fait que «le Liban ne sera jamais en faveur d'une normalisation avec Israël».

«Peu importe à quel point nous sommes encerclés et soumis à des attaques politiques, médiatiques et économiques, le Liban ne trahira pas la Palestine», a-t-il conclu.

Plus tôt dans la journée, Nabil Kaouk avait assuré «faire face à l'ennemi dans toute prochaine guerre avec 100.000 combattants qui portent en eux l'esprit, la détermination, la foi et la volonté de Qassem Soleimani».

Ces propos sont intervenus dans le cadre d'une campagne de reboisement lancée par le Hezbollah au niveau de la frontière libano-palestinienne, et baptisée «l'olivier de Soleimani», en présence du député Hassan Ezzeddine.

Comments

//