noscript

Please Wait...

Télégramme

La société israélienne de l’armement «Elbit Systems» ouvre une division aux Emirats

La société israélienne de l’armement «Elbit Systems» ouvre une division aux Emirats
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le géant israélien de l’armement de pointe «Elbit Systems» a annoncé dimanche l’ouverture d’une première division aux Emirats arabes unis.

Fabricant de drones militaires Hermes, de systèmes électro-optiques et de reconnaissance, «Elbit systems» a créé cette division afin de «favoriser la coopération à long-terme avec les forces armées des Emirats arabes unis», a indiqué le groupe israélien dans un communiqué.

L’ouverture de cette division s’inscrit dans la foulée des «Accords d’Abraham», nom donné au soi-disant «processus de normalisation» entre «Israël» et des pays arabes comme les Emirats et Bahreïn lancé à l’été 2020 sous les auspices de l’administration de Donald Trump à Washington.

«Les Emirats et d’autres pays dans la région sont des nouveaux marchés importants pour Elbit systems. Nous croyons que nos produits nous placent en bonne position pour répondre aux besoins de la région», a déclaré dans un communiqué Ran Kril, vice-président de cette société qui a cumulé des ventes de plus de 4,6 milliards de dollars américains en 2020.

Cette annonce intervient alors que le chef de l’aviation militaire israélienne, le général Amikam Norkin, s’est rendu pour la première fois ce weekend aux Emirats afin d’assister au Dubai Airshow.

Son homologue émirati s’était lui rendu fin octobre en «Israël» afin d’assister à un exercice militaire international dans le sud du pays.

De son côté, le ministre israélien de la Guerre et ancien chef d’état-major de l’armée Benny Gantz doit se rendre à Dubaï en début de semaine afin d’y inaugurer le «premier pavillon israélien de l’histoire» dans un salon de l’industrie militaire aux Emirats, ont indiqué dimanche ses services.

//