noscript

Please Wait...

Télégramme

Le Hezbollah salue la prise de position courageuse du ministre Kordahi défendant le peuple yéménite opprimé

Le Hezbollah salue la prise de position courageuse du ministre Kordahi défendant le peuple yéménite opprimé
folder_openCommuniqués de presse access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlManar

Le Hezbollah a salué la «prise de position courageuse» exprimée par le ministre libanais de l’Information, Georges Kordahi, concernant son appel à la fin de la guerre saoudienne contre le Yémen.

«Le Hezbollah salue la prise de position courageuse et honorable du ministre de l’Information, M. Georges Kordahi, relevant de son expérience médiatique, de son moral et de son patriotisme dans la défense du peuple yéménite opprimé. Il a bien fait de qualifier d’agression la guerre (saoudo-émiratie) qui a conduit à des effusions de sang, tuant des centaines de milliers de personnes et assiégeant tout un peuple menacé par la famine et les maladies», a écrit le Hezbollah dans un communiqué publié jeudi soir 29 octobre.

Le Hezbollah a par ailleurs condamné la «campagne injuste menée par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Conseil de coopération du Golfe» à l’encontre de M. Kordahi, affirmant qu’il s’agit d’une «agression contre la souveraineté du Liban, la liberté d’expression de ses citoyens loin des craintes et des menaces et un chantage inacceptable qui remet en cause la dignité de chaque Libanais.»

Et d’ajouter : «Nous rejetons catégoriquement les appels à la démission du ministre ou ceux l’incitant à démissionner», estimant que «ces appels constituent une atteinte flagrante au Liban, à sa dignité et à sa souveraineté».

Et de conclure : «Le Hezbollah dénonce en particulier les positions de certains politiciens libanais vendus et faibles d’esprit, ainsi que de certains journalistes et médias libanais qui ont participé à cette campagne rémunérée, et la considère comme une insulte claire à l’histoire médiatique libanaise, une grande chute morale et une pure insulte au Liban, à son peuple, à sa souveraineté et à sa dignité nationale».

 

Comments

//