noscript

Please Wait...

Iran: «les missiles et les drones iraniens feront regretter Israël», dit le général Hajizadeh

Iran: «les missiles et les drones iraniens feront regretter Israël», dit le général Hajizadeh
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Le général de brigade Amir Ali Hajizadeh, commandant en chef des forces aériennes du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a martelé lors d'une réunion avec les attachés militaires des ambassades étrangères en poste à Téhéran que le moindre aventurisme contre l'Iran ne sera pas laissé sans réponse.

Ces attachés militaires visitaient une exposition consacrée aux acquis du secteur de défense iranien.

Le général Hajizadeh a entamé son discours en évoquant l'action destructrice des Américains, celle d'«Israël» et de certains pays européens dans la région de l'Asie occidentale et dit: «Les États-Unis sont incapables de résister aux puissances régionales telles que l'Iran, la Russie, la Chine, à vrai dire ils s'effondrent de l'intérieur. Concernant l'Iran, en plus de soutenir le régime Pahlavi, les États-Unis se sont rangés du côté de Saddam Hussein, pendant les huit années de guerre Irak-Iran, soutenant le régime baasiste et causant la mort de 237 000 Iraniens et faisant de nombreux blessés. Puis entre 1991 et 2003 les États-Unis ont été instigateurs de la guerre en Irak et à deux reprises ce qui a causé des revers irréparables pour ce pays à savoir des centaines de milliers de victimes et des dégâts irréversibles infligés aux infrastructures du pays».

Se référant aux récentes évolutions en Afghanistan, le général Hajizadeh a poursuivi: «Les États-Unis ont envahi en 2001 l'Afghanistan avec l'aide de leurs alliés et l'ont quitté après 20 ans d'efforts censés plonger le pays dans une guerre civile et le chaos sans fin».

Plus loin dans ses propos le général Hajizadeh a précisé: «La ferme volonté de la nation iranienne à neutraliser la politique de la pression maximale US a porté ses fruits. La paix et la sécurité peuvent être établies dans la région si les pays de la région ne permettent pas l'ingérence et la présence militaires des étrangers à l'échelle de la région. Déçus par le soutien d'une Amérique qui fait faux bond, certains pays de la région cherche confort et soutien auprès de l'entité sioniste dans l'espoir qu'elle assure leur  sécurité, ce qui les a conduits à établir des relations avec ce régime usurpateur, or ces pays se trompent complètement».

À propos des mesures pouvant assurer la stabilité dans la région le général Hajizadeh a annoncé: «Le régime sioniste n'est même plus en mesure de maintenir sa propre sécurité et qu'il le sache: l'Iran se tiendra toujours aux côtés du peuple palestinien. Quant aux autres États et nations de la région, il est clair qu’ils pourront mettre fin à quatre décennies d'insécurité et de guerre généralisée, en s'appuyant sur eux et uniquement sur eux pour le maintien de la sécurité et de la stabilité régionale».

Une autre partie du discours du commandant en chef de la Force aérospatiale a abordé la puissance balistique iranienne: «La destruction dans le ciel du sud de l’Iran d’un RQ Global Hawk, l’un des drones les plus sophistiqués des États-Unis ainsi que la frappe balistique de l’Iran contre la base américaine d'Ain al-Assad ont donné une bonne leçon aux États-Unis. Il est vrai que l'Iran reste la première puissance balistique, la première force de drone dans la région».

Les déclarations du général Hajizadeh interviennent quelques jours après la tenue d'un vaste exercice de DCA en Iran où le pays a exposé les capacités de chaque couche de sa défense aérienne.

La dernière couche de la DCA iranienne a laissé voir deux des acquis les plus récents du pays en la matière soit des systèmes Zubin et Majid.

Au cours de l’exercice, de nouveaux systèmes de défense aérienne de fabrication nationale (anti-missiles et anti-drones) ont été utilisés y compris Joshan, Majid, Dezful et Zubin.

Le système de défense aérienne Zubin se caractérise par une conception unique. Il est doté d'un radar d'acquisition embarqué à bord et des missiles anti-aériens à lancement vertical. Le système pourrait être armé de 4 à 16 missiles.

Zubin fournit des données de capteurs radar au système de défense aérienne à courte portée complètement passif Majid, qui a été dévoilé et testé avec succès lors de l'exercice.

Le système anti-drone Majid (AD-08) est doté d’équipements de détection et de capteurs de suivi vidéo et thermique.

Le système de guidage automatique des missiles Majid est doté des détecteurs électro-optiques lui permettant d’opérer sur le mode «tire et oublie» et de tirer à la fois sur plusieurs cibles dans les plus brefs délais sans l’intervention directe de l’opérateur du système.

Comments

//