noscript

Please Wait...

Meurtre d’un député britannique: la piste terroriste privilégiée

Meurtre d’un député britannique: la piste terroriste privilégiée
folder_openEurope access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Il a été poignardé à plusieurs reprises, peu après midi (11 heures GMT). Le député conservateur britannique David Amess est décédé après avoir été attaqué, ce vendredi 15 octobre, lors d’une permanence parlementaire qu’il tenait dans une église de sa circonscription à Leigh-on-Sea, à l’est de Londres.

En dépit des efforts des services de secours arrivés sur place en quelques minutes, le parlementaire n’a pu être sauvé. Soupçonné de meurtre, un homme de 25 ans a été rapidement arrêté après l’arrivée de la police sur place. Un couteau a été retrouvé sur les lieux. Le principal suspect, un Britannique d’origine somalienne d’après plusieurs médias, a été placé en garde à vue. La piste terroriste est privilégiée à ce stade, d’après l’enquête de la police.

Une vive émotion au Royaume-Uni

Ce meurtre a suscité une forte émotion au Royaume-Uni. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé son « choc » et sa « tristesse ». « Nos cœurs sont très choqués et tristes aujourd’hui, après la disparition du député Davis Amess, qui a été tué lors de sa permanence parlementaire, dans une église, après presque 40 ans au service » de ses administrés et du Royaume-Uni, a déclaré le chef du gouvernement conservateur dans une brève intervention télévisée.

«C’était l’une des personnes les plus gentilles et les plus douces en politique», a-t-il ajouté. Il a loué le bilan «exceptionnel» du député «pour aider les plus vulnérables, que ce soit les personnes qui souffrent d’endométriose», maladie chronique touchant les femmes que le député avait aidé à faire connaître, «en adoptant des lois pour mettre fin à la cruauté envers les animaux, ou en faisant énormément pour réduire la précarité énergétique».

 

//