noscript

Please Wait...

L’Arabie saoudite a offert de «faux» cadeaux à Trump en 2017, selon le NYT

L’Arabie saoudite a offert de «faux» cadeaux à Trump en 2017, selon le NYT
folder_openAmériques access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La famille royale saoudienne a offert de «faux» cadeaux à l’ancien président américain Donald Trump lors de son voyage en Arabie saoudite en 2017, a déclaré le New York Times dans un rapport.

Donald Trump et son équipe ont reçu des robes luxueuses prétendument faites de fourrure de guépard et de tigre.

En plus des fourrures, les Saoudiens ont offert d’autres cadeaux coûteux, dont trois épées et trois poignards, l’un des poignards avait un manche qui semblait être en ivoire.

Mais, ils sont tous faux, a révélé le quotidien américain.

Les cadeaux ont été offerts à Donald Trump lors de son voyage en Arabie saoudite en 2017, mais ces cadeaux n’ont pas été divulgués par l’administration Trump depuis près de quatre ans.

Lors de la dernière journée complète de présidence de Trump, la Maison Blanche a remis les «cadeaux» à la General Services Administration.

Il s’avère que l’US Fish and Wildlife Service a saisi les cadeaux cet été et c’est alors que la découverte surprenante a été faite.

«Les inspecteurs de la faune et les agents spéciaux ont déterminé que les doublures des robes étaient teintes pour imiter les motifs de tigre et de guépard et n’étaient pas composées d’espèces protégées», a déclaré le porte-parole du département de l’Intérieur, Tyler Cherry, au NYT.

Ces cadeaux avaient déjà posé des problèmes à l’administration Trump car si la fourrure était bien réelle, la Maison Blanche risquait d’être en violation de l’Endangered Species Act, la loi de 1973 sur la conservation de l’environnement. Mais comme il s’avère qu’il s’agit d’un faux, c’est devenu une question de profond embarras.

Cependant, il n’est pas clair si l’Arabie saoudite connaît l’authenticité des fourrures ou si elles aussi ont été trompées.

L’incident est un développement embarrassant pour les Saoudiens, a poursuivi le NYT dans son rapport.

La famille royale saoudienne avait comblé l’ancien président de 82 cadeaux lors de sa visite dans le royaume wahhabite en mai 2017.

Comments

//