noscript

Please Wait...

GB: motion des travaillistes accusant «Israël» de «Nakba en cours en Palestine»

GB: motion des travaillistes accusant «Israël» de «Nakba en cours en Palestine»
folder_openEurope access_time depuis 29 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Les délégués du Parti travailliste du Royaume-Uni ont adopté lundi une résolution condamnant «Israël» pour avoir «perpétré une Nakba en cours en Palestine», soutenant le recours aux sanctions contre l’entité sioniste.

«La conférence condamne la Nakba en cours en Palestine, la violence militarisée d'Israël attaquant la mosquée Al Aqsa, les déplacements forcés de Sheikh Jarrah et l'assaut meurtrier contre Gaza», indique la motion adoptée lors de la conférence annuelle du parti.

«Nakba», qui signifie «catastrophe» en arabe, est utilisé par les Palestiniens pour désigner l’usurpation de la Palestine par «Israël» en 1948.

La motion présentée a été adoptée lors de la conférence de lundi avec deux fois plus de voix que les votes contre la motion, selon «Jewish News».

«Israël, un État d’apartheid»

Les délégués ont reconnu les rapports «sans équivoque» de Human Rights Watch, basée à New York, qui ont qualifié «Israël» d’«État d’apartheid».

La motion a également noté qu'un congrès de syndicats en 2020, a décrit les politiques d'«Israël» en Cisjordanie occupée, y compris la construction des colonies, comme «une étape importante supplémentaire vers le crime d'apartheid des Nations Unies».

Les membres de la conférence ont appelé à imposer des normes strictes sur les activités commerciales avec l’occupation, qui incluent une interdiction de la vente d’armes britanniques utilisées pour violer les droits de l’homme en Palestine.

La conférence a également appelé à interdire le commerce illégal avec les colonies, à se tenir du bon côté de l’histoire et à reconnaître rapidement l’État de Palestine.

Véritable victoire

Un responsable de l'Autorité palestinienne Hussam Zomlot a fait l'éloge de la motion dans un post publié sur Facebook lundi.

Pour sa part, le président du Forum européen de la communication palestinienne Zaher Berawi a salué le vote, et l’a considéré comme une «véritable victoire» pour les partisans de la cause palestinienne au sein du parti.

M. Berawi a estimé le résultat du vote comme une rectification de la politique du parti.

Il a révélé des tentatives persistantes du lobby pro-israélien pour perturber le vote et même des tentatives pour empêcher le débat.

Le vote a indiqué la poursuite et le renforcement de l’état de solidarité avec la Palestine au sein du parti, malgré les pressions intenses et les accusations d’«antisémitisme» à l’encontre des partisans de la Palestine ainsi que le limogeage d’un bon nombre d’eux du parti.

M. Berawi a exprimé son espoir que ce vote inciterait la direction du parti à reconsidérer sa politique vis-à-vis de la question palestinienne, et à se conformer aux exigences des règles du parti et à ne pas les transgresser.

Comments

//