noscript

Please Wait...

Frappe de drone à Kaboul: la CIA aurait averti l’armée américaine de la présence d’enfants

Frappe de drone à Kaboul: la CIA aurait averti l’armée américaine de la présence d’enfants
folder_openAsie access_timedepuis 8 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

L'armée américaine a été avertie par la CIA de la présence de civils, dont des enfants, quelques secondes avant de lancer une frappe de drone en plein Kaboul, la capitale de l'Afghanistan, a rapporté CNN samedi.

Trois sources anonymes se sont toutefois empressées de contredire cette affirmation, indiquant à la chaîne américaine que l'alerte avait été envoyée après le lancement du drone.

La frappe de drone en question, menée par l’armée américaine le 29 août et qui visait selon elle un terroriste de «Daech», a tué 10 civils afghans, dont sept enfants.

Une enquête du New York Post menée en septembre a cependant révélé que ce que l'armée américaine croyait être un terroriste transportant des explosifs dans son véhicule, s'était avéré être un travailleur humanitaire qui retournait auprès de sa famille.

Le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a finalement identifié l'homme tué dans l'attaque de drone comme étant Zemari Ahmadi, un employé de Nutrition and Education International, une ONG américaine qui lutte contre la malnutrition et pour laquelle il travaillait depuis 14 ans.

«Nous savons maintenant qu'il n'y avait aucun lien entre M. Ahmadi et le groupe ISIS-Khorasan, et que ses activités ce jour-là étaient totalement inoffensives et pas du tout liées à la menace imminente à laquelle nous pensions être confrontés», a déclaré Lloyd Austin dans un communiqué.

Vendredi, le chef de l’US Central Command Marine Corps, le général Frank McKenzie, a qualifié la frappe d'«erreur tragique».

Comments

//