noscript

Please Wait...

Mort d’un sniper israélien blessé par des tirs venant de Gaza

Mort d’un sniper israélien blessé par des tirs venant de Gaza
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Un tireur d'élite israélien a succombé à des blessures infligées il y a neuf jours par des tirs en provenance de la bande de Gaza, lors d'affrontements entre des manifestants palestiniens et les forces de l’occupation israélienne.

Barel Hadaria Shmueli, 21 ans, était un tireur d'élite de la police aux frontières et a été blessé le 21 août près de la barrière frontalière séparant l’entité sioniste de l'enclave de Gaza, lourdement gardée par l'armée de l’occupation israélienne.

Des heurts avaient éclaté ce jour-là entre des Palestiniens venus manifester le long de la barrière à l'occasion du 52e anniversaire de l'incendie à AlQods occupée (Jérusalem) de la mosquée Al-Aqsa, et les forces de l’occupation israélienne postées de l'autre côté.

Barel Hadaria Shmueli était dans un état critique depuis qu'il avait été touché par des tirs lors des affrontements.

Le 21 août, une quarantaine de Palestiniens avaient été blessés par des tirs israéliens lors des heurts, dont deux sont tombés en martyre des suites de leurs blessures, selon les autorités locales du Hamas, mouvement au pouvoir à Gaza.

Depuis, d'autres manifestations émaillées de heurts avec les forces de l’occupation israélienne ont eu lieu près de la barrière frontalière, faisant de nouveau des blessés.

Pendant plus d'un an à partir de mars 2018, des rassemblements hebdomadaires avaient eu lieu à Gaza pour réclamer la fin du blocus et le droit au retour des Palestiniens poussés à l'exil lors de l’occupation de la Palestine en 1948. Environ 350 Palestiniens sont tombés en martyre par des tirs de soldats israéliens.

 

Comments

//