noscript

Please Wait...

corona1

«L’argent des contribuables US ne devrait pas soutenir l’apartheid israélien», dit Rashida Tlaib

«L’argent des contribuables US ne devrait pas soutenir l’apartheid israélien», dit Rashida Tlaib
folder_openPalestine access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Les affrontements entre les Palestiniens et les forces de l’occupation israéliennes à al-Qods occupée (Jérusalem) ces derniers jours ont suscité les réactions de plusieurs politiciens américains de gauche, dont la représentante démocrate Rashida Tlaib, qui a appelé sur Twitter à ce que les impôts américains cessent de «financer l'apartheid israélien à Jérusalem».

«Trop nombreux sont ceux qui restent silencieux ou dédaigneux alors que l'argent de nos impôts américains continue d'être utilisé pour ce genre d'inhumanit», a tweeté Mme Tlaib, qui est née de parents palestiniens ayant immigré aux États-Unis.

«Je suis fatiguée que les gens agissent par la peur plutôt que de faire ce qui est juste à cause de l'intimidation des lobbyistes pro-israéliens», a-t-elle ajouté, avant de conclure: «C'est de l'apartheid, purement et simplement».

La représentante Ilhan Omar, connue pour ses positions anti-israéliennes, a également réagi aux événements d’al-Qods occupée, fustigeant l’usage de la force de la police sioniste dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa sur l’Esplanade des Mosquées.

«Cela se passe alors que les musulmans prient tarawih et tahajud en Palestine. Pour les familles qui prient toute la nuit pendant le Ramadan, la mosquée est comme un foyer. Les Palestiniens méritent de trouver refuge dans une mosquée et la paix pendant le Ramadan», a tweeté Omar.

C’est officiellement l’expulsion de familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah, au secteur oriental d’al-Qods occupee (Jérusalem-Est) qui est à l’origine des heurts.

Plusieurs sénateurs démocrates ont critiqué l'administration Biden, estimant que sa condamnation des décisions israéliennes était trop molle.

Comments

//