noscript

Please Wait...

alqods2021

Coronavirus: l’aide internationale afflue en Inde, début du déconfinement en France

Coronavirus: l’aide internationale afflue en Inde, début du déconfinement en France
folder_openAsie access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Usines à oxygène envoyées par Paris, respirateurs par Londres... L'aide internationale continue d'affluer en Inde, aux hôpitaux submergés par un record de morts, tandis que le déconfinement débute lundi en France.

En première ligne face à la pandémie avec le Brésil, l'Inde a enregistré près de 400.000 nouvelles contaminations en 24 heures.

Le pays comptait aussi 3.689 décès supplémentaires dimanche, soit la plus forte augmentation jamais répertoriée en une journée, portant le bilan total à plus de 215.000 morts.

L’aide internationale afflue en Inde

L'aide médicale internationale, annoncée par plus de 40 pays, a continué à arriver.

Dimanche, un avion cargo affrété par la France a atterri à New Delhi avec 28 tonnes d'équipement médical à son bord, dont huit générateurs d'oxygène de grande capacité.

«L'Inde nous a aidés l'année dernière dans les hôpitaux français, quand les besoins en médicaments étaient énormes. Le peuple français s'en souvient», a déclaré dimanche Emmanuel Lenain, l'ambassadeur de France en Inde.

Un avion militaire américain transportant du matériel médical avait atterri vendredi à New Delhi, et un avion allemand avait suivi samedi.

Le Royaume-Uni a annoncé pour sa part qu'il allait envoyer 1.000 respirateurs supplémentaires dans ce vaste pays de 1,3 milliard d'habitants.

L'Inde a ouvert samedi la vaccination contre le Covid-19 à l'ensemble de sa population adulte, soit quelque 600 millions de personnes. Mais plusieurs Etats, dont le Maharashtra et New Delhi - parmi les plus touchés -, ont déjà prévenu être à court de vaccins.

Confinement prolongé à Delhi

Pour tenter d'alléger la pression sur les services de santé, les autorités de New Delhi ont annoncé la prolongation d'une semaine du confinement, qui devait s'achever lundi, dans la mégapole de 20 millions d'habitants.

Les hôpitaux de la ville, submergés, manquent de lits, de médicaments et d'oxygène. Des malades meurent devant les établissements sans pouvoir être soignés.

Le conseiller médical de la présidence américaine, Anthony Fauci, a recommandé l'instauration immédiate d'un confinement national de plusieurs semaines en Inde, mais le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi se montre réticent.

Restrictions d'accès au Nigeria

Comme de nombreux autres pays, le Nigeria a annoncé dimanche restreindre l'accès à son territoire aux voyageurs venant d'Inde, mais aussi du Brésil et de la Turquie, également très touchés par une flambée épidémique.

Les citoyens nigérians et les résidents permanents qui se sont rendus dans un de ces trois pays dans les 14 derniers jours devront à leur arrivée se soumettre à une quarantaine obligatoire d'une semaine dans une structure homologuée par le gouvernement.

Sonnette d'alarme tirée en Asie du Sud

La sonnette d'alarme est également tirée dans d'autres pays d'Asie du Sud. C'est le cas au Népal, où «les infections ont bondi au-delà de la capacité du système de santé», a déclaré le ministère de la Santé.

Ce pays a enregistré dimanche 7.137 nouveaux cas, un record, et le gouvernement a imposé des mesures de confinement ou de confinement partiel dans près de la moitié des districts.

Au Sri Lanka, les infections ont atteint le chiffre record de 1.699 samedi, et les autorités ont imposé de nouvelles restrictions de déplacements et d'activités dans certaines parties du pays.

Début du déconfinement lundi en France

Fin des restrictions de déplacement et retour partiel des collégiens et lycéens en classe: les contraintes liées à l'épidémie de Covid-19 commenceront à se desserrer lundi en France, sur fond de lente décrue des hospitalisations.

A la veille de cette première étape de déconfinement, le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation était stable dimanche, à moins de 5.600 patients, après plusieurs jours de lente décrue, selon les chiffres de Santé publique France.

1er cas de variant indien au Mexique

Un premier cas de variant indien du coronavirus a été détecté au Mexique, dans l'Etat de San Luis Potosí (centre-nord), ont annoncé dimanche les autorités sanitaires.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait indiqué la semaine dernière que ce variant, soupçonné d'avoir plongé l'Inde dans une crise sanitaire majeure, avait été repéré dans «au moins» 17 pays.

Livraison Pfizer en Afrique du Sud

L'Afrique du Sud, où la campagne de vaccination contre le Covid-19 a pris du retard, prend livraison dimanche soir du premier lot d'une commande totale de 4,5 millions de doses de vaccins du laboratoire américain Pfizer.

Interpellations à Bruxelles

La police belge a interpellé 132 personnes samedi lors de la dispersion d'un rassemblement festif contre les restrictions sanitaires dans un parc de Bruxelles, qui avait été interdit par les autorités, selon un bilan officiel publié dimanche.

Impact sur l'aide internationale du Royaume-Uni

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a justifié dimanche la réduction de l'aide internationale du Royaume-Uni par l'impact économique de la crise du coronavirus.

Le gouvernement de Boris Johnson a décidé de réduire en 2021 l'aide au développement de 0,7 % à 0,5 % de la richesse nationale. Elle passe d'environ 15 milliards de livres avant la crise à 10 milliards de livres.

Plus de 3,19 millions de morts

La pandémie a fait plus de 3,19 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, sur plus de 152 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi par l'AFP dimanche.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (577.029), devant le Brésil (407.639), le Mexique (217.168), l'Inde (215.542) et le Royaume-Uni (127.524).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

En Argentine, le nombre de cas de Covid-19 a franchi dimanche la barre des trois millions depuis le début de la pandémie, pour un total de 64.252 morts, selon des chiffres du ministère de la Santé.

1,154 milliard de doses administrées

Au moins 1,154 milliard de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans au moins 209 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 17H30 GMT.

Environ vingt millions de doses sont administrées en moyenne chaque jour.

Comments

//