noscript

Please Wait...

alqods2021

Pakistan: le gouvernement bloque les réseaux sociaux après des manifestations anti-françaises

Pakistan: le gouvernement bloque les réseaux sociaux après des manifestations anti-françaises
folder_openAsie access_time depuis 25 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le gouvernement pakistanais a ordonné le blocage des réseaux sociaux et des applications de messagerie instantanée dans le pays pour quelques heures vendredi, jour de la prière hebdomadaire qui donne lieu à de grands rassemblements, après plusieurs jours de violentes manifestations anti-françaises.

Dans une notification envoyée à l'Autorité des télécommunications pakistanaises (PTA), le ministère de l'Intérieur réclame qu'elle impose un «blocage complet» de Twitter, Facebook, WhatsApp, YouTube et Telegram jusqu'à 15h00 locales (11h00 GMT).

Le ministère n'a donné aucune raison à cette interdiction. Mais elle intervient au lendemain de la recommandation faite aux ressortissants et aux entreprises françaises, par l'ambassade de France au Pakistan, de quitter temporairement le pays, en raison des «menaces sérieuses» qui y pèsent sur les intérêts français.

Cette annonce faisait suite à plusieurs jours de violentes manifestations à Lahore (est) et Karachi (sud), les deux plus grandes villes pakistanaises, ainsi que dans la capitale Islamabad (nord), à l'instigation du parti «le Tehreek-e-Labbaik Pakistan» (TLP), pour réclamer l'expulsion de l'ambassadeur de France.

Les partis politiques utilisent fréquemment les réseaux sociaux pour mobiliser leurs militants.

Les autorités peuvent craindre que le «TLP» n'utilise la prière du vendredi, qui attire de larges foules dans les mosquées, pour attiser le mécontentement de ses partisans.

Comments

//