noscript

Please Wait...

Virus: Washington prolonge la pause pour Johnson & Johnson, allègements de restrictions en Europe

Virus: Washington prolonge la pause pour Johnson & Johnson, allègements de restrictions en Europe
folder_openEurope access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les Etats-Unis ont décidé mercredi d'étendre d'au moins une semaine la suspension du vaccin de Johnson & Johnson contre le Covid, dont le retard de livraison en Europe sera compensé dès avril par un afflux de doses de Pfizer-BioNTech.

La pause dans l'administration du vaccin Johnson & Johnson aux États-Unis est prolongée d'au moins une semaine.

Sur les 7,5 millions de personnes vaccinées au Johnson & Johnson aux États-Unis, sept femmes, dont une est décédée, ont développé des cas graves de caillots sanguins.

Le groupe d'experts mandaté par la principale agence américaine de santé publique (CDC) a estimé avoir besoin de plus de temps pour étudier un possible lien. La date de la prochaine réunion n'a pas été fixée, mais devrait se tenir d'ici sept à dix jours.

La Belgique a décidé de reporter l'administration des doses du vaccin Johnson & Johnson qui devait commencer vendredi, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires dans un communiqué.

En France, il sera administré aux personnes âgées de plus de 55 ans, comme c'est déjà le cas pour celui d'AstraZeneca dans lequel le gouvernement a dit garder sa «confiance».

Pfizer-BioNTech augmente ses livraisons à l'UE

Les laboratoires BioNTech et Pfizer vont augmenter de 50 millions de doses les livraisons de leur vaccin à l'UE au deuxième trimestre, pour atteindre 250 millions de doses sur la période, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Début de la production du vaccin Spoutnik V en Serbie

La Russie a par ailleurs annoncé mercredi le lancement de la production de son principal vaccin contre le Covid-19 en Serbie, le premier pays européen à fabriquer le Spoutnik V après la Russie et le bélarusse.

Le ministre serbe en charge de l'Innovation, Nenad Popovic, a annoncé sur Twitter que la production en Serbie commencerait le 20 mai.

Le Danemark abandonne AstraZeneca

Le Danemark est pour sa part devenu le premier pays européen à annoncer l'abandon du vaccin d'AstraZeneca, justifiant ce choix radical par les effets secondaires «rares» mais «graves», malgré les feux verts du régulateur européen et de l'OMS pour l'utiliser.

1,5 million de Brésiliens en retard pour la 2e dose

Au Brésil, environ 1,5 million de personnes ayant reçu la première dose d'un vaccin contre le Covid-19 ne se sont pas présentées à la date prévue pour se faire injecter la seconde, a annoncé le ministère de la Santé.

Allègements de restrictions en Europe

En Europe, plusieurs pays ont annoncé des allègements de restrictions.

Le Danemark va progressivement assouplir, entre le 21 avril et la fin juin, les règles liées aux déplacements à l'étranger.

La Belgique, où franchir les frontières pour tout motif non essentiel était interdit depuis fin janvier, rétablit cette possibilité à partir de lundi. Les cafés et restaurants pourront rouvrir leurs terrasses le 8 mai en limitant le nombre de consommateurs par table, selon une source gouvernementale.

La Suisse va rouvrir lundi ses terrasses de restaurant, ses cinémas ou ses salles de sport.

Ramadan: l'OMS «inquiète»

Par ailleurs, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dite «inquiète» d'une possible aggravation de la pandémie durant les célébrations du ramadan en Afrique du Nord et au grand Moyen-Orient.

Le nombre de cas a augmenté de 22% et le nombre de décès de 17% «la semaine dernière par rapport à la semaine précédente» dans la région, a dit le directeur du bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale.

Plus de 2,96 millions de morts

A l’échelle mondiale, la pandémie a fait au moins 2.961.387 morts, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 564.280 décès, suivis par le Brésil (361.884), le Mexique (210.294), l'Inde (172.085) et le Royaume-Uni (127.123).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Comments

//