noscript

Please Wait...

corona

Iran: La Ligue arabe et certains pays de la région doivent réorienter leur approche vers le dialogue

Iran: La Ligue arabe et certains pays de la région doivent réorienter leur approche vers le dialogue
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Irna

 «Les Trois Îles font partie intégrante de l'Iran», a déclaré Saeid KhatibZadeh, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères en rejetant la déclaration sans fondement des ministres de la Ligue arabe.

Vendredi, les ministres des affaires étrangères de la Ligue arabe ont réaffirmé la pleine souveraineté des Émirats arabes unis (EAU) sur les trois îles du détroit d'Ormuz (Abou Mousa, Grande Tumb et Petite Tumb).

Le Conseil de la Ligue a également condamné l'établissement par le gouvernement iranien d'unités résidentielles pour le peuple iranien sur les îles. Il a en outre appelé Téhéran à «mettre fin à ces actes de provocation qui sont considérés comme une ingérence dans les affaires intérieures d'un État souverain et indépendant d'une manière qui menace la stabilité régionale».

Répondant à ces accusations et ces allégations sans fondement, Saeid KhatibZadeh a affirmé que «la répétition de ces diffamations infructueuses concernant les Trois Îles iraniennes et n'aura aucun effet sur les faits historiques et géographiques existants, et ces îles font partie intégrante de l'Iran».

«Il est décevant que les chefs d'états arabes tentent de détourner l’opinion publique de leurs actions perverses et destructrices en créant un ennemi imaginaire, au lieu de s'attaquer aux principaux problèmes auxquels le monde arabe est confronté, tels que; la normalisation avec l'occupant sioniste et le fait de ne pas tenir compte de la cause palestinienne, la poursuite de la guerre oppressive contre le peuple arabe yéménite et la création de la crise humanitaire la plus odieuse de l'ère actuelle et soutenir le terrorisme et les groupes terroristes», a-t-il ajouté.

«Les pays dont l'agression dévastatrice au cours des six dernières années, en plus de détruire les infrastructures de base de la vie au Yémen, a laissé des millions de personnes affamées, malades, déplacées et appauvries, essayent de se dégager de la responsabilité des crimes et de leur mains ensanglantées, avec des accusations sans fondement», a poursuivi le diplomate.

Et de conclure : «La politique de principe de la République islamique envers ses voisins est de garder le bon voisinage, le respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays. La Ligue arabe et certains pays de la région doivent réorienter leur approche vers le dialogue et la coopération régionaux, au lieu de déclarations vides et provocantes qui ne feront que prolonger le processus destructeur actuel.»

 

Comments

//