noscript

Please Wait...

corona

Virus: fin du couvre-feu en France dans «4 à 6 semaines», plus de 60.000 décès en Iran

Virus: fin du couvre-feu en France dans «4 à 6 semaines», plus de 60.000 décès en Iran
folder_openCORONAVIRUS access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Emmanuel Macron a appelé, ce lundi, les Français à «tenir» encore quelques semaines avant que l'assouplissement des restrictions sanitaires ne soit envisagé, alors que la pandemie a fait plus de 2,5 millions de morts dans le monde.

En déplacement le lundi 1er mars dans un centre de formation aux métiers industriels à Stains, en Seine-Saint-Denis, le président français, Emmanuel Macron a expliqué, lors d'un échange avec des jeunes, qu'il allait falloir «tenir» encore «4 à 6 semaines», avant que certaines restrictions sanitaires ne puissent être assouplies.

Interpellé par un jeune homme qui lui demandait de repousser «jusqu'à 19 heures le couvre-feu, parce que c'est dur», le chef de l'État l'a exhorté en souriant à «tenir encore quelques semaines», a constaté l'AFP.

L'Île-de-France se prépare à de nouvelles restrictions

Pendant ce temps, Anne Hidalgo réunit ce lundi les 20 maires d'arrondissement de Paris en fin de matinée «pour échanger sur des propositions de mesures qui seront soumises au préfet de police et à l'Agence régionale de santé (ARS)» lors d'une seconde réunion dans l'après-midi.

La présidente de la région Île-de-France (Libres!), Valérie Pécresse, pour qui «il va falloir prendre des mesures de restriction supplémentaires» , doit s'entretenir avec le directeur de l'ARS francilienne Aurélien Rousseau, le préfet de Paris et d'Île-de-France Marc Guillaume et le préfet de police Didier Lallement.

3492 personnes atteintes de Covid-19, dont 164 accueillis ces dernières 24 heures, étaient soignées dans les services de réanimation en France, un indicateur en lente progression, selon les données publiées par Santé publique France.

Le niveau d'occupation des services de réanimation, où sont soignés les cas les plus graves, retrouve celui de début décembre, à la sortie de la deuxième vague épidémique du coronavirus.

Mesures de semi-confinement à Oslo

En Norvège, Oslo va reprendre plusieurs mesures de semi-confinement, dont la fermeture des restaurants et des commerces non essentiels, face à la poussée de cas liée au variant anglais, a annoncé dimanche le maire de la capitale norvégienne.

Manifestation anti-restrictions à Copenhague

Par contre, au Danemark, huit personnes ont été arrêtées en marge d'une manifestation anti-restrictions samedi soir à Copenhague qui a rassemblé jusqu'à 1200 personnes, a annoncé la police.

Plus de 20 millions de premières doses de vaccin administrées au Royaume-Uni

Côté vaccination, plus de 20 millions de personnes au Royaume-Uni ont déjà reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus, s'est réjoui dimanche le gouvernement, qui table sur la vaccination de masse pour sortir de la crise sanitaire.

Les autorités sanitaires ont annoncé dimanche avoir décelé six cas de personnes infectées par un variant, identifié à Manaus, dans le nord du Brésil, qui pourrait être plus contagieux et résister aux vaccins existants.

Le feu vert de l'UE au vaccin de Johnson & Johnson attendu en mars

Dans l'UE, le vaccin Johnson & Johnson devrait être approuvé par l'Agence européenne du médicament début mars, et distribué à partir de fin mars ou début avril, a déclaré dimanche la ministre française déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher.

Quatre millions de doses de ce vaccin de Johnson & Johnson approuvé par les autorités sanitaires américaines seront distribuées aux États-Unis dès mardi, a-t-on indiqué de source officielle.

Probable vaccination des enfants aux Etats-Unis en 2022

Aux Etats-Unis, quatre millions de doses du vaccin de Johnson & Johnson approuvé par les autorités sanitaires américaines seront distribués aux Etats-Unis dès mardi, a indiqué une source officielle.

Les enfants américains de moins de 12 ans pourront "très probablement" être vaccinés début 2022, a estimé dimanche l'immunologue Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche.

Viktor Orban se fait administrer un vaccin chinois

En Hongrie, le premier ministre Viktor Orban a été vacciné contre le Covid-19 avec le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm, que la Hongrie est devenue cette semaine le premier pays de l'Union européenne à utiliser.

Arrivée de 600.000 doses de vaccin chinois aux Philippines

Les Philippines ont reçu dimanche 600.000 doses de vaccin contre le Covid-19 envoyées par la Chine et qui vont permettre le démarrage d'une campagne de vaccination malgré des inquiétudes sur l'efficacité du CoronaVac.

Le Nigeria attend ses premières doses de vaccin

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 200 millions d'habitants, recevra par ailleurs mardi près de quatre millions de doses de vaccin financées par le dispositif Covax destiné en particulier aux pays défavorisés, ont annoncé dimanche les autorités.

Baisse «spectaculaire» du nombre des cas en Afrique du Sud

Toujours en Afrique, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé dimanche soir un nouvel allègement dès lundi des restrictions imposées pour endiguer la propagation du Covid-19 dans le pays le plus touché du continent africain, après une «baisse spectaculaire» du nombre de contaminations.

Plus de 60.000 décès en Iran

Par contre, l'Iran, pays le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient, a franchi officiellement la barre des 60.000 morts du covid, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Plus de 2,5 millions de morts

A l’échelle mondiale, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.526.075 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 512.984 décès, suivis par le Brésil (254.942), le Mexique (185.257), l'Inde (157.051) et le Royaume-Uni (122.705).

Ces chiffres fondés sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

Comments

//