noscript

Please Wait...

Ramadan2021

Biden et Trudeau affichent «l’extraordinaire amitié» américano-canadienne pour clore l’ère Trump

Biden et Trudeau affichent «l’extraordinaire amitié» américano-canadienne pour clore l’ère Trump
folder_openAmériques access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP                                                                            

Le président américain a effectué mardi sa première rencontre bilatérale de manière virtuelle avec le Premier ministre canadien. Les deux dirigeants ont affiché leur proximité sur différents sujets comme le climat et la Chine, ainsi que leur volonté de tourner la page Trump.

Le président américain Joe Biden a promis mardi 23 février de «redoubler d'efforts» avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau contre le changement climatique, lors de sa première rencontre bilatérale - virtuelle - censée illustrer la priorité donnée aux alliés proches après les turbulences de l'ère Trump.

«Les États-Unis n'ont pas d'ami plus proche, plus important que le Canada», a lancé le démocrate au terme de cette réunion par visioconférence. «C'est pour cela que vous avez été le destinataire de mon premier appel en tant que président ainsi que ma première rencontre bilatérale», avait-il souligné en début d'entretien. Justin Trudeau a lui salué «l'extraordinaire amitié» entre les deux pays voisins.

En raison de la pandémie de Covid-19 oblige, le président Biden s'abstient pour l'heure de voyager à l'étranger ou de recevoir des homologues à la Maison Blanche. Cela empêche celui qui compte sur sa capacité à nouer de bonnes relations personnelles, ainsi que sur les amitiés tissées lorsqu'il était vice-président de Barack Obama entre 2009 et 2017, de jouer sur le contact direct pour démontrer que «l'Amérique est de retour» auprès de ses alliés.

Cette politique étrangère en rupture avec «l'Amérique d'abord» unilatéraliste et souverainiste de son prédécesseur Donald Trump a été néanmoins mise en scène lors de la rencontre virtuelle de mardi, qui devrait être suivie d'autres avec les alliés de Washington.

Comments

//