noscript

Please Wait...

corona

«Israël»: le ministère de la Santé a suivi illégalement les téléphones de patients infectés par le coronavirus (média)

«Israël»: le ministère de la Santé a suivi illégalement les téléphones de patients infectés par le coronavirus (média)
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le «ministère de la Santé israélien» a suivi illégalement les téléphones portables de 144.000 patients, qui ont été infectés par le coronavirus, pendant un mois à leur insu, a rapporté vendredi Ynet.

Le ministère a signalé à la commission des affaires étrangères et de la défense de la «Knesset» qu'en raison d'un «dysfonctionnement des ordinateurs», il n'avait pas informé ces patients - conformément à la loi - qu'ils ont été suivis du 13 décembre au 12 janvier.

Au début de l'épidémie en mars dernier, le gouvernement israélien avait approuvé, à l'unanimité, une mesure autorisant les services de sécurité à déployer des outils de surveillance numérique avancés, dans le but de suivre les porteurs du coronavirus, et ce en dépit des problèmes de confidentialité.

Deux mois plus tard, le cabinet avait limité l'implication des services de sécurité du Shin Bet dans le repérage par téléphone portable des personnes infectées par le coronavirus, affirmant que la mesure ne serait utilisée qu'en dernier recours, au cas où l'enquête épidémiologique se révélerait insuffisante.

«Israël» est entré dans son troisième confinement depuis le début de l'épidémie. A ce jour, l'Entité dénombre 78.430 cas actifs de la maladie. 

La police de l’occupation israélienne va renforcer considérablement les contrôles liés au respect du confinement généralisé au cours du week-end, en mettant en place des points de contrôle qui fonctionneront 24 heures sur 24.

 

Comments

//