noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

«Israël» et les Émirats arabes unis collaborent pour éliminer l’UNRWA

«Israël» et les Émirats arabes unis collaborent pour éliminer l’UNRWA
folder_openPalestine access_time depuis 18 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

«Israël» et les Émirats arabes unis travaillent ensemble pour éliminer l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) sans résoudre le problème des réfugiés palestiniens, a rapporté le journal français Le Monde.

L’article affirme que cela se produit depuis qu’«Israël» et les Émirats arabes unis ont annoncé une normalisation entre eux en août.

Selon le rapport, les responsables des EAU envisagent un plan d’action visant à éliminer progressivement l’UNRWA, sans conditionner cette évolution à la résolution du problème des réfugiés. Ceci malgré le fait que les Émirats arabes unis ont été une source majeure de financement pour l’UNRWA en 2018 et 2019, avec le Qatar et l’Arabie saoudite, pour compenser la suspension des fonds du président américain Donald Trump à l’organisme, le poussant au bord du gouffre.

De cette façon, Abu Dhabi se joindrait à une demande de longue date de l’Entité israélienne, qui insiste depuis des années sur le fait que l’UNRWA fait obstacle à la paix.

L’organisme des Nations Unies, l’UNRWA, a été créé il y a 70 ans pour fournir une aide aux réfugiés palestiniens expulsés de leurs maisons et privés de leurs terres par l’occupation israélienne, et son mandat est renouvelé tous les trois ans.

L’année dernière, en novembre, l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé la prorogation du mandat de l’UNRWA pour trois années supplémentaires, une semaine seulement après la démission de son commissaire général Pierre Krahenbuhl à la suite d’un rapport éthique des Nations Unies sur des allégations de mauvaise gestion et les abus d’autorité de la part de hauts responsables des agences, à la suite desquels «Israël» a appelé à la fermeture de l’UNRWA.

Le rapport d’éthique a déclaré que depuis 2015, les membres du cercle restreint de l’UNRWA ont consolidé leur pouvoir, mais que la situation s’est considérablement aggravée depuis le début de 2018, coïncidant avec la décision des États-Unis de retirer son financement, «comme excuse pour une concentration extrême du pouvoir de décision parmi les membres de la «clique»».

 

Comments

//