noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

La photo d’une star égyptienne aux côtés d’un chanteur israélien fait polémique

La photo d’une star égyptienne aux côtés d’un chanteur israélien fait polémique
folder_openFAITS DIVERS access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AA

De nombreux comptes israéliens officiels ont publié, samedi, une photo de la star égyptienne Mohamed Ramadan aux côtés du chanteur israélien Omer Adam dans la ville émiratie de Dubaï, ce qui a suscité une grande polémique sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, le compte officiel «Israël Arabic» a commenté «l’art nous réunit toujours, la star égyptienne Mohamed Ramadan avec le chanteur israélien Omer Adam à Dubaï».

Le compte officiel du ministère israélien des Affaires étrangères a publié la photo en mentionnant qu’il s’agit d’un artiste égyptien avec son homologue israélien, sans communiquer plus de détails sur la rencontre.

Le porte-parole de l’armée israélienne Avichay Adraee a également partagé la même photo sur son compte officiel en twittant «comme c’est beau l’art, la musique et la paix, le grand acteur égyptien Mohamed Ramadan avec le talentueux chanteur israélien Omer Adam à Dubaï».

La même photo a été publiée par l’Emirati proche du pouvoir, Hamad Mazrouei avant de la retirer.

Mazrouei avait noté sur son tweet supprimé «la plus grande célébrité égyptienne avec la plus grande célébrité israélienne, Dubaï nous réunit».

De ce fait, le quotidien égyptien «Youm7», (privé et proche des autorités) a rapporté l’information en ce sens, intitulée «un journaliste émirati publie la photo de Mohamed Ramadan avec une star israélienne à Dubaï». Cette publication a été également supprimé ultérieurement.

Par ailleurs, le journal égyptien «Akhbar el yawm» (gouvernemental) a publié sur son site électronique que «Mazrouei avait supprimé la photo qui réunit Ramadan et Adam».

Et de noter que «la photo a été supprimée suite à la polémique et les critiques lancées sur les réseaux sociaux ainsi que l’accusation de Mohamed Ramadan de normalisation».

L’acteur Mohamed Ramadan a réagi quant à cette polémique en répliquant sur son compte officiel Instagram «je ne connais pas et je ne demande pas la nationalité de tous ceux avec qui je me suis fait photographier, tant que c’est un être humain j’accepte, je ne demande jamais sa religion, sa couleur ou encore sa nationalité».

Et d’argumenter «nous sommes tous des êtres humains, nous sommes tous la création de Dieu, peu importe la personne, je me prends en photo avec tous ceux qui me le demandent».

Ramadan a également commenté «peu importe ton nom, ta couleur ou ta naissance, ce qui m’intéresse c’est l’homme même sans adresse».

A bride abattue dans la soirée du samedi, le hashtag #Mohamed_Ramadan est toujours en tête des hashtags partagés en Egypte.

Via le même hashtag, le Palestinien Adham Abu Salmia a réagi «la honte les hante».

Le 13 novembre courant, Mohamed Ramadan avait mentionné via une photo sur son compte Twitter qu’il est à Dubaï en disant «avec mon amie journaliste Mahira et le compositeur international Redone».

Malgré l’accord de paix signé entre l’Egypte et «Israël» en 1979, les syndicats professionnels égyptiens refusent encore la normalisation avec Israël, notamment le syndicat auquel appartient Mohamed Ramadan, le syndicat des métiers du théâtre qui n’a rien communiqué sur le sujet.

 

Comments

//