noscript

Please Wait...

New Start: Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires

New Start: Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires
folder_openRussie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président russe Vladimir Poutine souhaitait vendredi le prolongement d'un an «sans condition» du traité de désarmement nucléaire russo-américain New Start, trois jours après une offre des Etats-Unis de prolonger cet accord qui expire début 2021.

Après le refus catégorique des Etats-Unis, et l'accord risquant d'expirer faute de compromis, la Russie s'est dite prête à un «gel» conjoint avec les Etats-Unis du nombre de leurs têtes nucléaires.

«La Russie propose de prolonger (le traité) pour un an et est prête conjointement avec les Etats-Unis (...) à geler sur cette période le nombre de têtes nucléaires que chacun possède», indique le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le traité bilatéral New Start, conclu en 2010, maintient les arsenaux des deux pays bien en deçà de leur niveau de la Guerre froide, limitant à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques déployés et à 1 550 le nombre de têtes nucléaires.

Comments

//