noscript

Please Wait...

Représentant de l’Iran au comité du désarmement de l’ONU: les missiles iraniens sont un moyen de dissuasion

Représentant de l’Iran au comité du désarmement de l’ONU: les missiles iraniens sont un moyen de dissuasion
folder_openIran access_time depuis 3 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par Irna

«Les missiles iraniens sont défensifs et un moyen de dissuasion contre les menaces étrangères. Présenter le projet des missiles de l’Iran comme une menace est une politique trompeuse et hostile», a déclaré le représentant de l'Iran au comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Selon le correspondant de l’IRNA à New York, Heydar Ali Baloudji a soulevé ce sujet lors d'une réunion du Comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies en réponse aux remarques du représentant allemand.

«Notre doctrine de défense est basée sur une géostratégie consciente et sur les principes moraux et religieux, ainsi que sur une expérience historique significative», a déclaré Baludji en réponse aux remarques de l'envoyé allemand qui s'est dit préoccupé par le programme de missiles de l'Iran.

Le représentant de l'Iran au comité de l'Assemblée générale des Nations Unies a ajouté: «Lors des invasions de Saddam Hussein contre l’Iran (1980-1988), il a tiré des missiles sur nos villes et sur les zones civiles. Certaines de ces missiles contenaient des composants chimiques produits par les pays occidentaux, dont les États-Unis et l'Allemagne.»

Le représentant de l'Iran au Comité du désarmement de l'Assemblée générale des Nations Unies a poursuivi: «À la suite de ces attaques, en plus des centaines de milliers d'Iraniens innocents qui ont perdu la vie directement, 100 000 personnes ont été affectées et souffrent encore des conséquences de ces armes chimiques.»

«L'Allemagne doit être tenue responsable de son rôle en aidant Saddam à s’équiper des armes chimiques et à commettre des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité», a déclaré ce diplomate iranien.

«Néanmoins, pendant l’agression de Saddam, l’Iran n'a pas été autorisé à acheter les outils d'autodéfense les plus élémentaires. De telles restrictions sont toujours imposées contre l'Iran par tous les pays occidentaux», a ajouté Baloudji.

Comments

//