noscript

Please Wait...

Normalisation: un homme d’affaires soudanais organise un voyage en «Israël»

Normalisation: un homme d’affaires soudanais organise un voyage en «Israël»
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 4 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Dans sa maison de Khartoum dont le fronton est une réplique de celui de la Maison Blanche, Abou al-Qassem Bortoum peaufine son projet inédit: se rendre avec 40 autres Soudanais en «Israël» avec l'objectif de «briser la glace».

Pour ce voyage un peu provocateur au moment où les dirigeants de son pays sont divisés sur la question de la normalisation avec l’ennemi israélien, cet homme d'affaires a sélectionné des compatriotes de tous les milieux, de toutes les régions et de toutes les ethnies.

«Il y a des professeurs d’université, des ouvriers, des agriculteurs, des chanteurs, des sportifs et même des soufis», confie M. Bortoum, 54 ans, à la tête de compagnies agricoles et de transport.

Il affirme débourser 160.000 dollars pour ce voyage de cinq jours prévu en novembre à une date non précisée et préparé avec des Israéliens résidants en Palestine occupée. Il assure n'avoir jamais été en «Israël» et n'avoir aucun contact avec les autorités de ce pays.

Le Soudan n'entretient pas de relations avec «Israël» comme la plupart des pays arabes. Mais M. Bortoum explique que rien ne l'empêche d'aller en «Israël» car la mention d'interdiction de s'y rendre a été supprimée du passeport soudanais il y a 15 ans.

Selon un sondage publié la semaine dernière et réalisé par l'Arab Center for Research and Policy auprès de 28.800 citoyens de 13 pays arabes, au Soudan, seulement 13% des personnes interrogées ont dit «oui» à des relations avec «Israël» contre 79% qui y sont hostiles.

 

Comments

//