noscript

Please Wait...

Plus de 170 prisonniers de guerre libérés, au deuxième jour d’un vaste échange

Plus de 170 prisonniers de guerre libérés, au deuxième jour d’un vaste échange
folder_openMoyen Orient access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Plus de 170 prisonniers de guerre ont été libérés vendredi au deuxième jour d'un vaste échange entre le mouvement d’Ansarullah et les forces d’Abd Rabbu Mansour Hadi alliés de la coalition saoudienne, dans le cadre d'un accord parrainé par l'ONU, selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui organise l'opération.

Un avion partant d'Aden (sud) est arrivé à Sanaa, la capitale du pays contrôlée par Ansarullah depuis 2014, avec à son bord 101 anciens prisonniers. Un autre avion transportant 76 ex-détenus de Sanaa a atterri à Aden, a indiqué sur Twitter le CICR.

Cet échange de prisonniers est «le plus vaste depuis le début du conflit» avec un total de 1.081 prisonniers qui doivent être libérés selon l'accord, a souligné le CICR. Cette opération est perçue comme un premier signe de progrès dans le processus de paix pour mettre fin à six ans de conflit sanglant.

L’accord d’échange conclu en septembre avait été vu comme une avancée dans le processus politique en vue d’un règlement au Yémen.

La guerre saoudienne contre le Yémen a fait des dizaines de milliers de morts, pour la plupart des civils, et entraîné ce que l’ONU décrit comme étant la pire crise humanitaire dans le monde.

L’échange devant avoir lieu jeudi intervient au lendemain de la libération de deux ressortissants américains qui étaient détenus par Ansarullah.

Les forces d’Ansarullah ont pour leur part obtenu le retour de quelque 240 membres de leur groupe longtemps retenus à Oman.

 

Comments

//