noscript

Please Wait...

90% du contenu arabe sur les réseaux sociaux est hostile à la normalisation, selon une étude israélienne

90% du contenu arabe sur les réseaux sociaux est hostile à la normalisation, selon une étude israélienne
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 17 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Une étude israélienne sur le contenu arabe sur les réseaux sociaux a conclu qu’il est dans sa grande majorité hostile aux accords de normalisation entre les Emirats arabes unis et le Bahreïn avec l’entité sioniste, selon le site web israélien «Walla».

Cette étude a été réalisée par le «ministère israélien des Affaires stratégiques» et distribuée le dimanche 11 octobre aux membres du «gouvernement israélien».

«90% du contenu arabe sur les réseaux sociaux sur l’accord de normalisation avec Tel Aviv est négatif», a conclu l’étude selon laquelle 95% de ce discours visait les Emirats arabe unis accusés d’avoir mené le processus de cette normalisation plus que le Bahreïn.

L’étude estime aussi que l’Autorité palestinienne, le mouvement Hamas, l’Iran et les organisations pro-palestiniennes ont encouragé ces discours hostile à la normalisation.

«Ce discours négatif comprend une condamnation virulente aux EAU et au Bahreïn les accusant de trahison et de collision avec Israël et les Etats-Unis», ajoute-t-elle.

«Les héros principaux contre la normalisation sont des pages liées au Hezbollah, au Hamas, à l’Autorité palestinienne aux côtés d’organisations palestiniennes non gouvernementales qui font de la propagande pour délégitimer Israël», constate l’étude israélienne.

L’étude conseille aux dirigeants israéliens de «mener une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux arabes en faveur de la normalisation», soulignant que «l’essentiel de la bataille devrait être rivé sur les Etats du Golfe et d’autres Etats disposés à conclure des accords avec Israël en mettant en valeur les privilèges latents qui découlent du processus de normalisation pour eux».

Une nouvelle colonisation

Parmi les positions les plus récentes hostiles à cette normalisation figure celle de l’intellectuel koweïtien Abdallah al-Nafici.

«La normalisation avec Israël est un néo colonialisme. Nous devenons à son issue de colonies au service des intérêts américano-sionistes», a-t-il tweeté sur sa page.

Le 15 septembre dernier, Abu Dhabi et Manama ont conclu un accord de normalisation avec l’ennemi sioniste à la Maison blanche sous le parrainage de Donald Trump.

Signe de la colère chez l’opinion publique arabe, des caricatures ont pullulé sur les réseaux sociaux et dans les médias arabes.

Comments

//