noscript

Please Wait...

Sayed Khamenei: «Notre puissance militaire est le résultat d’une perception exacte des menaces»

Sayed Khamenei: «Notre puissance militaire est le résultat d’une perception exacte des menaces»
folder_openIran access_time depuis 17 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Lors d’une audience accordée par visioconférence aux officiers de l’Académie militaire, le Leader de la Révolution islamique d’Iran, sayed Ali Khamenei, a décrit la sécurité comme étant un «élément vital» sur quoi est fondée l’autorité d’un État. S’ajoutent à cet élément, «les capacités de défense nationale», «la stabilité économique» mais encore «la puissance et la pérennité culturelle».

«L’autorité et la puissance dont jouit l’Iran découle d’une perception exacte et logique de nos capacités de défense, d’une répartition des responsabilités entre les différentes composantes de nos forces armées mais aussi de la nature de nos armements et moyens de défense», a affirmé le numéro un iranien.

Et d’ajouter: «La sécurité du pays est une valeur très importante et essentielle, et un élément vital, car sans la sécurité, toutes les valeurs d’un État sont en perdition. Il est impératif d’avoir une juste perception des menaces et des défis ainsi qu’une exacte valorisation de nos réelles capacités nationales pour pouvoir y faire face. Notre puissance à l’appui de quoi notre peuple et notre gouvernement sont à même d’agir en toute quiétude est née de ce genre de perception et de calcul. Et c’est cela même le vrai sens du rationalisme».

«La raison ne veut dire ni la peur, ni l’inaction encore moins le dérobement face aux ennemis; la raison et le rationalisme signifient au contraire la juste perception des choses. Les froussards, ceux qui se désistent face aux ennemis n’ont pas le droit de parler de la raison et du rationalisme au risque de provoquer la confusion et de faire des insinuations», a souligné sayed Khamenei.

Plus loin dans ses propos, le Leader est revenu sur la campagne de dénigrement et des fanfaronnades américaines autour des capacités de défense ou de la présence régionale de l’Iran: «Et bien notre rationalisme nous a conduit là où nous nous tenons aujourd’hui. Et la campagne hostile qui nous vise s’explique par la crainte que nos capacités ont suscitée dans le camp d’en face tout comme ce sentiment de manque et de retard qui les ronge à chaque fois qu’ils se trouvent face à un Iran puissant».

Par ailleurs, l’imam Khamenei a évoqué la situation économique et les sanctions américaines en plaidant en faveur d’une gestion «révolutionnaire» de crise. «La solution passe évidemment par la production nationale, par la lutte contre la contrebande et la corruption; des efforts sérieux ont été fournis en ce sens mais ce n’est pas suffisant. Cette situation est aussi liée au rôle pervers des États-Unis et de leurs sanctions mais ces sanctions qui sont autant de crimes commis contre notre peuple, nous allons y résister, quitte à transformer la campagne de pression maximale US contre l’Iran en campagne de défaite maximale contre les États-Unis».

Et le Leader de la République Islamique de s’adresser en ces termes à Trump: «Que Trump se réjouisse des difficultés économiques des Iraniens, cela ne peut venir que de mauvais gens comme lui. Mais n’oubliez guère l’état lamentable de l’économie américaine qui souffre d’un déficit des milliers de milliards de dollars, une Amérique qui compte des dizaines de millions de démunis qui ont faim, et de gens qui vivent sous le seuil de pauvreté».

«Soyez sûrs, le peuple iranien surmontera les obstacles et vaincra les difficultés, et ce, à votre mépris, criminels américains. La nation iranienne transformera les sanctions en un rempart pour protéger l’économie nationale», a-t-il conclu.

Comments

//