noscript

Please Wait...

L’Algérie dit «non» à la normalisation avec «Israël»

L’Algérie dit «non» à la normalisation avec «Israël»
folder_openMoyen Orient access_time depuis 28 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

L’Algérie ne participera pas à la «course» à la normalisation avec «Israël», a déclaré dimanche 20 septembre le président Abdelmadjid Tebboune.

«Nous ne participerons pas à la course à la normalisation, et nous ne la bénissons pas», a déclaré le président de la République dans un entretien à des médias nationaux.

Le président Tebboune a réitéré que la position de l’Algérie sur la question palestinienne qui est «sacrée pour nous et pour le peuple algérien».  C’est la clé du Moyen-Orient», a-t-il dit, en rappelant les positions fixes de l’Algérie vis-à-vis de la question palestinienne.

Le Président algérien a indiqué que le discours qu'il prononcera à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations Unies, prévue mardi prochain, portera sur la défense de la question palestinienne qui ne sera pas abandonnée par l'Algérie «quelques soient les circonstances».

Les déclarations de Tebboune représentent une première réaction officielle de l'Algérie concernant la signature des deux accords de normalisation avec «Israël» par les EAU et Bahreïn. Ils ont rejoint l’Égypte et la Jordanie qui ont déjà établi des relations avec pays respectivement en 1979 et en 1994. Lors de la signature des accords entre les Émirats arabes unis, Bahreïn et «Israël», le président américain Donald Trump a affirmé que «cinq ou six pays» arabes supplémentaires suivraient «très bientôt» l’exemple des deux monarchies du Golfe.

Le Mouvement de la résistance palestinienne Hamas a salué la déclaration du président algérien.

«Nous saluons la position catégorique du président algérien contre la normalisation et son attachement à soutenir la Cause palestinienne», a indiqué le dirigeant à Hamas, Sami Abu Zouhri dans un tweet.

«Ceci reflète l’authenticité de la position algérienne envers la Cause palestinienne», a-t-il ajouté.

 

Comments

//