noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Coronavirus: des centaines de manifestants anti-masque protestent à Paris et à Berlin

Coronavirus: des centaines de manifestants anti-masque protestent à Paris et à Berlin
folder_openEurope access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Entre 200 et 300 personnes ont protesté samedi à Paris place de la Nation pour marquer leur opposition au port du masque, rendu obligatoire dans la capitale mais aussi dans les grandes villes de France afin d'enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

Les manifestants scandaient notamment «Liberté», «S'il y a des masques en Chine, c'est parce que l'air est pollué» ou bien encore «Macron obéit à Bill Gates». Ils ont notamment accusé le gouvernement de «manipuler les gens par la peur» et d'imposer le masque «sans aucune justification scientifique».

D'autres manifestations sont prévues un peu partout en France, notamment à Annecy et à Lyon.

Angélique F., modératrice du groupe Facebook «Anti-masque obligatoire» - qui compte près de 9.000 membres -, a indiqué vendredi au JDD vouloir «un retour à une vie normale: prendre le train, faire nos courses, se déplacer, faire nos activités normalement».

La préfecture de Police a déploré dans un communiqué sur Twitter le non-respect des mesures sanitaires, malgré «les engagements de l'organisatrice de la manifestation».

«Les participants qui n'observent pas les obligations de l'arrêté préfectoral vont être verbalisés», met-elle en garde, alors que le non-respect du port du masque est passible d'une amende de 135 euros.

Depuis le début de l'épidémie, 30.596 personnes sont décédées en France des suites du Covid-19.

La distanciation minimum n'est pas respectée

Un événement similaire a eu lieu à Berlin, également ce samedi, mais a été interrompu par la police, faute de respect des gestes barrières par les quelque 18.000 participants.

La police berlinoise a interrompu samedi la manifestation d'opposants au port du masque et aux mesures de restrictions contre la pandémie de Covid-19, faute de respect des gestes barrières par les quelque 18.000 participants.

«La distanciation minimum n'est pas respectée (...) malgré les demandes répétées» des forces de l'ordre, a indiqué la police, «c'est pourquoi il n'y a pas d'autre possibilité que de dissoudre le rassemblement».

A peine entamée, le cortège parti vers 09H00 GMT de l'emblématique Porte de Brandebourg avait dû faire halte sur l'injonction de la police.

Après l'annonce de la dispersion en début d'après-midi, les manifestants, dont beaucoup étaient assis sur la route, sont restés sur place et ont crié «résistance!», puis «nous sommes le peuple!», un slogan employé par l'extrême droite, et entamé l'hymne national allemand.

 

Comments

//