noscript

Please Wait...

Explosions au Liban : le parquet va interroger des ministres et ex-ministres sur le nitrate d’ammonium

Explosions au Liban : le parquet va interroger des ministres et ex-ministres sur le nitrate d’ammonium
folder_openLiban access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AFP

Le parquet libanais va interroger à partir de vendredi plusieurs ministres, anciens et actuels, au sujet de la présence pendant des années au port de Beyrouth de tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine de l’explosion meurtrière.

Interrogatoire

«L’interrogatoire va commencer vendredi avec l’ex-ministre des Travaux publics Ghazi Aridi, avant la convocation la semaine prochaine» de trois autres ministres au moins, dont l’actuel ministre démissionnaire des Travaux publics Michel Najjar. Des ministres des Finances ou de la Justice, anciens ou actuels, seront également convoqués.

«Si un manquement ou une négligence était constaté de la part d’un ministre, la justice (régulière) ne sera pas compétente pour les poursuivre», explique une source judiciaire. Le procureur général devra alors transférer leur dossier au Parlement, car la compétence reviendra à un Conseil spécial chargé des poursuites contre les ministres et les présidents.

Une vingtaine de fonctionnaires interpellés

Provoquée par une énorme quantité de nitrate d’ammonium, stockée au port depuis six ans «sans mesures de précaution» de l’aveu même du Premier ministre démissionnaire Hassan Diab, l’explosion a fait au moins 171 morts, plus de 6 500 blessés et près de 300 000 sans-abri.

Dans le cadre de l’enquête une vingtaine de fonctionnaires du port et des douanes ont déjà été interpellés, selon des sources judiciaire et sécuritaire.

 

 

Comments

//