noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Covid-19: Plus de 14 millions de personnes infectées dans le monde

Covid-19: Plus de 14 millions de personnes infectées dans le monde
folder_openAsie access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

La pandémie de coronavirus continue à sévir à travers du globe avec 14.215.603 cas confirmés et 601.788 morts. L'OMS alerte sur l'aggravation de l'épidémie dans le monde. Le nombre de nouveaux cas bat des records, essentiellement en Amérique où il explose. L'OMS a appelé à «prendre le contrôle» face à l'épidémie, alors que certains pays ayant contenu la pandémie font face à de nouvelles vagues de contaminations inquiétantes.

Encore un record de cas recensés en 24 heures aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont, pour le troisième jour consécutif, enregistré un record de nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, selon le comptage vendredi à 20H30 (02h30 heure belge samedi) de l'université Johns Hopkins.

Les 77.638 nouvelles infections recensées sur une journée portent à près de 3,64 millions le nombre de cas positifs dans le pays depuis le début la pandémie. Le Covid-19 y a par ailleurs fait 927 nouvelles victimes en 24 heures, pour un total de 139.128 morts, selon l'université basée à Baltimore, dont les bilans font référence. Les Etats-Unis connaissent depuis plusieurs semaines une flambée des infections dans le sud et l'ouest du pays, de loin le plus touché au monde en valeur absolue. Au Texas et dans l'Arizona, les autorités locales ont commandé des camions frigorifiques pour augmenter la capacité d'accueil des morgues.

Le Brésil reste le pays d'Amérique latine le plus touché

Le bilan continue de s'alourdir au Brésil avec toujours un grand nombre de nouvelles contaminations, 34.117 en 24h. Il enregistre ce samedi 18 juillet, 1.163 morts en 24h. Le pays déclare 2.046.328 cas recensés au total et 77.851 décès au total, selon les chiffres donnés par le gouvernement. Cependant, ces données seraient largement sous-évaluées. Le président Jair Bolsonaro a fait de sa propre contamination un moyen de communication, usant de la provocation lors d'une conférence de presse, apparaissant sans masque. Il a également confié qu'il avait choisi de se soigner avec l'hydroxychloroquine, en présentant ce traitement controversé comme le remède miracle.

Les Barcelonais appelés à «rester chez eux»

L'inquiétude sur l'émergence d'une deuxième vague grimpe en Espagne, notamment au vu de la situation en Catalogne. Un reconfinement de la population a été décidé dans le comté de Lérida. Plus de 200 000 personnes doivent rester chez elles depuis lundi. Elle s'accompagne également d'un élargissement de la zone puisque les communes de Alcarràs, Aitona, la Granja d'Escarp, Massalcoreig, Raimat, Soses, Seròs Sucs et Torres de Segre sont désormais également interdites d'accès. C'est la première fois depuis la fin du confinement général le 21 juin dernier qu'une telle décision est prise.

À Barcelone, les 4 millions d'habitants de l'agglomération ont été appelés ce vendredi à «rester chez eux dès qu'il ne leur est pas indispensable de sortir» par le gouvernement catalan, qui a également décidé, pour une période qui devrait être de deux semaines, de fermer les cinémas, les théâtres, les discothèques et d'interdire les réunions de plus de dix personnes et les visites dans les maisons de retraite.

L’Italie hésite à prolonger l'état d'urgence en vigueur jusqu'à la fin du mois de juillet

En Italie, les autorités hésitent à prolonger l'état d'urgence en vigueur jusqu'à la fin du mois de juillet. «Raisonnablement, les conditions existent pour prolonger l'état d'urgence dû au coronavirus après la date du 31 juillet», avait déclaré le chef du gouvernement Giuseppe Conte vendredi lors d'une visite à Venise. «L'état d'urgence sert à tenir sous contrôle le virus. On n'a pas encore décidé, mais raisonnablement on s'achemine dans cette direction». Le dernier bilan publié vendredi par les autorités faisait état de 231 cas supplémentaires, portant le bilan à  234 967 cas depuis l'apparition du virus dans le pays pour 11 décès de plus (35 028 décès au total).

Le pic de l'épidémie ne sera pas atteint avant plusieurs semaines en Inde

En Inde, le bilan humain de l'épidémie de coronavirus s'alourdit. L'Inde recense samedi 18 juillet 2020, 1.040.583 cas confirmés (+35.574 en 24h) et 26.291 morts, dont 676 en 24h. Les experts estiment que le pic de l'épidémie ne sera pas atteint avant plusieurs semaines en Inde, où le système de santé est déjà débordé par l'afflux de malades du virus. L’Inde reconfine le Bihar et ses 125 millions d’habitants à partir du jeudi 16 juillet 2020 et pour deux semaines.

Situation maitrisée en Chine

La situation semble maitrisée en Chine qui fait état de 17 nouvelles contaminations par le Covid-19 en 24h, toutes importées. Le pays dénombre 83.644 cas au total et 4.634 (+0 en 24h) morts ce samedi 18 juillet. La Chine a reconfiné plus de 400.000 personnes dans le comté d'Anxin suite à l'apparition d'un petit cluster en plus du demi-million de personnes de la province de Hebei. La Chine autorise un second vol vers son territoire par semaine, à la compagnie aérienne Air France.

Comments

//