noscript

Please Wait...

Irak: le spécialiste des groupes terroristes Hicham al-Hachémi assassiné à Bagdad

Irak: le spécialiste des groupes terroristes Hicham al-Hachémi assassiné à Bagdad
folder_openMoyen Orient access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Hicham al-Hachémi, spécialiste des mouvements terroristes dont le groupe «Daech», a été assassiné lundi soir 6 juillet devant son domicile à Bagdad, provoquant une vague d’indignation en Irak et au-delà.

Hachémi, père de famille de 47 ans, apparaissait quotidiennement dans les médias locaux ou internationaux pour commenter l’activité des groupes extrémistes. Il était également consulté par de nombreuses chancelleries et personnalités politiques irakiennes.

Très introduit dans les milieux sunnites comme chiites, mais également parmi les Kurdes, il a été à plusieurs reprises l’organisateur de rencontres de réconciliation entre différentes factions et personnalités, opposées sur le plan politique ou confessionnel.

Hicham al-Hachémi «est mort et son corps repose à la morgue de l’hôpital», a indiqué le général Saad Maan, directeur de la communication du ministère de l’Intérieur.

Son corps portait les traces de plusieurs balles en divers endroits, a précisé à l’AFP une source médicale.

Un des enquêteurs en charge de l’affaire a indiqué à l’AFP que Hachémi avait été assassiné devant son domicile dans le quartier de Zayyouna, dans l’est de Bagdad.

«Il s’apprêtait à monter dans sa voiture quand trois hommes armés à bord de deux mobylettes ont tiré et l’ont blessé», a-t-il ajouté. «Ils se sont ensuite approchés et lui ont tiré quatre balles à bout portant dans la tête».

La représentante de l’ONU en Irak Jeanine Hennis-Plasschaert s’est dite «choquée» par cet «assassinat».

«Nous condamnons fermement cet acte lâche et atroce», a-t-elle écrit sur Twitter. «J’appelle le gouvernement à identifier rapidement les auteurs et à les traduire devant la justice».

Le premier ministre, Mostafa Kazimi, a dit «promettre aux auteurs de les retrouver». «Nous ne permettrons pas le retour des assassinats en Irak», a-t-il ajouté dans un communiqué publié en soirée.

Lundi soir, le Hachd al-Chaabi, coalition de paramilitaires anti-«Daech» et anti-US, a dénoncé cet assassinat, pointant du doigt les terroristes.

«Les forces de sécurité doivent retrouver le groupe terroriste qui a assassiné Hicham al-Hachémi, l’un des meilleurs experts de Daech qui a joué un grand rôle dans la mise en lumière de ses secrets», réclame un communiqué du Hachd.

Comments

//