noscript

Please Wait...

Des bombardiers russes interceptés par des chasseurs américains près de l’Alaska

Des bombardiers russes interceptés par des chasseurs américains près de l’Alaska
folder_openAmériques access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

La défense aérienne américaine a annoncé mercredi avoir intercepté quatre bombardiers stratégiques russes à moins de 40 km des côtes de l'Alaska, moins de deux semaines après le survol de la mer Noire par des bombardiers américains.

Une première formation de deux bombardiers stratégiques à hélices de modèle TU-95 «Bear» escortés par deux chasseurs SU-35 et un avion de reconnaissance A-50, a été interceptée tôt mercredi matin par des chasseurs F-22 américains alors qu'elle avait pénétré dans la zone d'identification de la défense aérienne, à moins de 20 milles nautiques (37 km) des côtes de l'Alaska, a indiqué dans un communiqué le commandement de la sécurité aérienne des États-Unis et du Canada (Norad).

Une seconde formation a été interceptée à moins de 60 km de l'Alaska, a précisé le commandement américain, soulignant que les appareils russes étaient restés tout le temps dans l'espace aérien international.

La zone d'identification de la défense aérienne (Adiz) est un périmètre dans lequel le trafic aérien est surveillé par l'armée d'un ou plusieurs pays, au-delà de son espace aérien national, pour disposer d'un temps de réaction supplémentaire en cas de manoeuvre hostile. Les États-Unis en ont établi quatre, mais une dizaine d'autres pays ont également créé les leurs. Celle de l'Alaska s'étend jusqu'à environ 320 km des côtes.

Le 29 mai, le ministère russe de la Défense avait publié des images montrant deux bombardiers américains B-1 interceptés par la défense aérienne russe après avoir survolé les mers Baltique et Noire près de la Russie.

Le vol de 11 heures effectué par les bombardiers russes dans des eaux neutres ne constitue pas une infraction au droit international, a déclaré la Russie.

//