noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

La Corée du Nord s’apprête à couper les canaux de communication avec «l’ennemi» du sud

La Corée du Nord s’apprête à couper les canaux de communication avec «l’ennemi» du sud
folder_openAsie access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La Corée du Nord a annoncé mardi qu'elle comptait couper tous ses canaux de communication, notamment militaires, avec l’«ennemi» sud-coréen, selon l'agence d'Etat nord-coréenne KCNA, une première étape vers la suspension de toute relation avec Séoul.

Cette interruption est prévue pour 12H00 locales mardi (03H00 GMT), a précisé l'agence. 

Pyongyang «va complètement couper la liaison entre les autorités du Nord et du Sud», ainsi que d'autres canaux de communication notamment entre les forces armées des deux Etats ou entre les partis politiques au pouvoir à Séoul et à Pyongyang, a détaillé KCNA.

Cette décision intervient tandis que ces derniers jours des militants ont fait voler, de l'autre côté de la frontière depuis la Corée du Sud, des ballons transportant des tracts qui accusent le leader nord-coréen de violer les droits de l'Homme et dénoncent sa politique nucléaire.

Kim Yo Jong, influente soeur de Kim Jong Un, a également menacé de rendre caduc l'accord militaire entre les deux pays à moins que Séoul n'intervienne contre l'envoi des prospectus anti-Pyongyang.

Signé en septembre 2018 lors de la visite du président sud-coréen Moon Jae-in à Pyongyang, cet accord est destiné à apaiser les tensions à la frontière, mais à ce stade, il n'a jamais vraiment été instauré.

Depuis de longues années déjà, des dissidents nord-coréens et d'autres militants ont pour habitude de lâcher vers le Nord des ballons chargés de prospectus dénonçant le bilan du régime communiste en matière de droits humains ainsi que ses ambitions nucléaires.

 

Comments

//