noscript

Please Wait...

Nucléaire: l’Iran a mis en route des centrifugeuses avancées, maintient la «transparence» avec l’AIEA

Nucléaire: l’Iran a mis en route des centrifugeuses avancées, maintient la «transparence» avec l’AIEA
folder_openIran access_time depuis 8 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L'Iran a mis en route des centrifugeuses avancées dont la production augmentera le stock d'uranium enrichi produit par le pays, a déclaré samedi le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Behrouz Kamalvandi.

Behrouz Kamalvandi a détaillé devant la presse les mesures de la nouvelle phase du plan de réduction des engagements pris par l'Iran devant la communauté internationale à propos de ses activités nucléaires.

Il a insisté sur le fait que les engagements pris par l'Iran sur la «transparence» de ses activités nucléaires seraient «honorés comme avant».

Ceci concerne en particulier «la surveillance et l'accès» des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a déclaré Behrouz Kamalvandi lors d'une conférence de presse retransmise en direct sur la télévision d'Etat.

«Nous présenterons toutes les informations nécessaires à l'AIEA», a-t-il martelé.

Centrifugeuses avancées

Parmi les mesures constituant une réduction des engagements de l'Iran, M. Kamalvandi a indiqué que l'OIEA avait mis en route 20 centrifugeuses de type IR-4 et 20 autres de type IR-6, alors que l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 ne l'autorise à ce stade à produire de l'uranium enrichi qu'avec des centrifugeuses de première génération (IR-1).

La mise en route de ces centrifugeuses devrait accélérer la production d'uranium enrichi par l'Iran et augmenter les stocks du pays, qui depuis juillet dépassent la limite fixée par cet accord (300 kg) conclu entre la République islamique et le groupe 5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne).

M. Kamalvandi a déclaré que l'injection de gaz UF6 dans une cascade de 20 centrifugeuses de la génération IR6 avait commencé vendredi.

«Nous allons également injecter du gaz UF6 dans une cascade de 30 centrifugeuses de la génération IR6 pour nos prochains plans», a-t-ajouté.

Énormes capacités nucléaires

«L'Iran a d'énormes capacités au niveau de l'industrie nucléaire», a indiqué le porte-parole iranien, soulignant que l’industrie nucléaire iranienne, «même dans le cadre de l'accord nucléaire, atteindra ses objectifs».

Et de poursuivre: «Grâce à nos centrifugeuses, nous augmenterons la réserve d’uranium. Nous disposons plus de mille appareils».

Tout en indiquant que «le sujet de l’industrie nucléaire ne peut pas être résolu de toute urgence», Behrouz Kamalvandi a affirmé qu’«il reste beaucoup de temps pour penser au combustible nucléaire».

Représailles

L'Iran a commencé en mai à réduire les engagements qu'il a consentis au titre de cet accord en représailles à la décision pris un an plus tôt par les Etats-Unis de dénoncer ce texte et de réimposer des sanctions économiques contre Téhéran.

«La réduction des engagements nucléaires est intervenue en réponse à la violation de l'accord nucléaire par Washington», a rappelé M. Kamalvandi.

Et de souligner: «Nous ne faisons rien en violation des lois et nous ne donnerons aucun prétexte à nos ennemis à cet égard».

Le président iranien avait lancé mercredi soir la troisième phase du plan de réduction des engagements de l'Iran en ordonnant à l'OIEA de faire sauter toute limite à la recherche et au développement dans le domaine nucléaire.

«L’Iran n’a plus d’engagement en ce qui concerne l’enrichissement d’uranium», a réitéré le responsable iranien.

S’attardant sur le fait que les mesures de réductions d’engagements de l’Iran sont réversibles, le porte-parole de l’OIEA a souligné: «Si les autres parties signataires remplissent leurs obligations, nous allons également respecter nos engagements. Plus nous avancerons, plus la situation s'aggravera».

«Les parties européennes doivent savoir qu'il ne reste plus beaucoup de temps et qu’elles doivent agir si elles le souhaitent», a-t-il ajouté.

Comments

//