noscript

Please Wait...

Dix militaires syriens tués et 21 blessés dans une attaque terroriste à Idleb

Dix militaires syriens tués et 21 blessés dans une attaque terroriste à Idleb
folder_openSyrie access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Une attaque terroriste contre les positions des forces gouvernementales dans la zone de désescalade d’Idleb a fait ce vendredi 9 août 10 morts et 21 blessés parmi les militants syriens, annonce le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Des terroristes ont attaqué tôt vendredi matin des positions des forces gouvernementales déployées à proximité des localités de Achan, Abou-Omar et Abou-Dali, dans la zone de désescalade d’Idleb.

« À la suite du pilonnage effectué par des terroristes et au cours de contre-attaques menées par les forces gouvernementales, dix militaires syriens ont été tués et 21 autres blessés », a indiqué le général-major Alexeï Bakin, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les forces de Damas ont réussi à briser l’offensive des terroristes et à les repousser vers leurs positions initiales, a souligné le chef du centre.

De manière générale, a poursuivi le général-major, la situation dans la zone de désescalade reste tendue : au cours des dernières 24 heures, 30 pilonnages ont été enregistrés.

Aggravation de la situation à Idleb

Mercredi 7 août, la Défense russe a constaté que malgré le cessez-le-feu entré en vigueur le 2 août, des bandes radicales agissant dans le gouvernorat d’Idleb ont intensifié le pilonnage des villes. Le 6 août, 42 attaques ont été recensées contre une trentaine d’agglomérations des gouvernorats d’Alep, de Lattaquié, de Hama et d’Idleb.

Introduit dans la nuit du 2 août, le cessez-le-feu a été, d’après les informations ultérieurement diffusées par le Centre, violé par des extrémistes dès la première journée de sa mise en place.

 

Comments

//