Please Wait...

Venezuela: pas d’élection présidentielle anticipée, dit le numéro 2 du pouvoir

folder_openAmériques access_time depuis 10 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le numéro 2 du pouvoir vénézuélien Diosdado Cabello a écarté l'hypothèse qu'une élection présidentielle anticipée soit au centre des négociations qui se tiennent cette semaine entre l'opposition et le gouvernement sur l'île caribéenne de La Barbade.

«On dit: le gouvernement va à La Barbade parce qu'il va y avoir une élection présidentielle dans je ne sais combien de temps et que les candidats sont X ou Y (...). Ici (au Venezuela), il n'y a pas d'élection présidentielle (prévue), ici, le président s'appelle Nicolas Maduro», a déclaré mercredi soir celui qui est président de l'Assemblée constituante.

S'exprimant lors de son émission à la télévision d'Etat VTV, Diosdado Cabello a qualifié cette éventualité de «rumeur».

De son côté, le principal négociateur du camp présidentiel, le ministre de la Communication Jorge Rodriguez, a estimé que la journée de négociations de mercredi était «réussie», sans donner davantage de détails.

L'opposition vénézuélienne regroupée autour de Juan Guaido et le gouvernement de Nicolas Maduro ont repris lundi le dialogue à La Barbade à l'occasion d'un troisième round de discussions entamées en mai à Oslo pour tenter de sortir le Venezuela de la crise politique.

Ces nouveaux pourparlers doivent servir, selon Juan Guaido, trois objectifs: le départ de Nicolas Maduro de la présidence qu'il occupe depuis 2013, un «gouvernement de transition», puis des «élections libres avec des observateurs internationaux».

Pour Nicolas Maduro, les dirigeants de l'opposition ne sont que des «putschistes», surtout depuis l'appel au soulèvement lancé, en vain, le 30 avril par Juan Guaido, qui est autoproclamé «président par intérim».

Si le président Maduro s'est dit lundi «très optimiste», son chef de la diplomatie Jorge Arreaza a accusé le lendemain les Etats-Unis, principal soutien de Juan Guaido, de vouloir «détruire le processus de dialogue».

Comments

//