Please Wait...

Tunisie: La centrale syndicale a manifesté contre «l’accord du siècle»

folder_openAfrique access_time depuis 12 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences  

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a organisé lundi 8 juillet un rassemblement et une marche dans la rue principale de la capitale, en soutien à la cause palestinienne.

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT), centrale syndicale, a organisé une marche de protestation contre la conférence de Manama et le soi-disant «accord du siècle».

L'UGTT a organisé un rassemblement devant son siège au centre de la capitale tunisienne, suivi d'une marche.

Des centaines de manifestants ont scandé des slogans tels que «la criminalisation de la normalisation est un devoir», «A bas l'Accord du siècle», «A bas le Sommet de Bahreïn» et «Résistance, Résistance, pas de conciliation ni de compromis».

Dans un discours prononcé lors du rassemblement populaire, Noureddine Tabboubi, Secrétaire général de l'UGTT, a affirmé l’engagement de la centrale syndicale en faveur des causes de libération, notamment la cause palestinienne.

Tabboubi a condamné «le Sommet de Bahreïn et l'Accord du siècle, considérant qu'il s'agissait d'un accord pour vendre la Palestine».

«Honte aux régimes arabes qui ont perdu leurs valeurs, et le peuple arabe n'abandonnera pas la Cause palestinienne», a-t-il poursuivi.

Pour sa part, Tayssir Khaled, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine, l'un des participants aux manifestations, a déclaré que «les régimes de la tyrannie arabe oppriment leur peuple et ne leur permettent pas d'exprimer leurs points de vue».

«Ce qui s'est passé à Manama porte un coup dur à nos espoirs et nos aspirations», a-t-il déclaré.

«Cette normalisation témoigne d'un manque d'immunité nationale contre la tyrannie», a-t-il conclu.

Comments

//