Please Wait...

Venezuela: reprise du dialogue entre opposition et gouvernement cette semaine

folder_openAmériques access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'opposition vénézuélienne regroupée autour de Juan Guaido et le gouvernement de Nicolas Maduro vont reprendre le dialogue cette semaine sur l'île caribéenne de La Barbade à l'occasion d'un troisième round de pourparlers entamés en mai à Oslo pour tenter de sortir le Venezuela de la crise politique.

Cette réunion avec «des représentants du régime usurpateur» sur l'île caribéenne devra servir à «établir une négociation en vue de sortir de la dictature», a déclaré dans un communiqué Juan Guaido, qui tente de déloger Nicolas Maduro de la présidence depuis le mois de janvier.

Ces nouveaux pourparlers, les troisièmes depuis le mois de mai, doivent servir, selon Juan Guaido, trois objectifs: le départ de Nicolas Maduro de la présidence qu'il occupe depuis 2013, un «gouvernement de transition», puis des «élections libres avec des observateurs internationaux».

Nicolas Maduro qualifie l'opposition de «putschiste», surtout depuis l'appel au soulèvement lancé, en vain, par Juan Guaido le 30 avril.

Dans un tweet, le ministre de la Communication de Nicolas Maduro, Jorge Rodriguez, a implicitement corroboré l'annonce de Juan Guaido en reproduisant un communiqué du ministère norvégien des Affaires étrangères, pays hôte des deux premiers rounds.

«Les deux parties se réuniront cette semaine à La Barbade pour avancer dans la recherche d'une solution négociée et constitutionnelle», a expliqué la diplomatie norvégienne.

Les deux premières réunions organisées à Oslo en mai entre des délégués de l'opposition et du gouvernement n'ont donné aucun résultat tangible.

La semaine dernière, Juan Guaido avait écarté de nouvelles négociations après la mort en détention de l’un des putschistes, le capitaine de corvette Rafael Acosta Arevalo, qui était accusé par le gouvernement d'avoir voulu participer à une «tentative de coup d'Etat» déjouée.

De son côté, Nicolas Maduro a affirmé à plusieurs reprises que le dialogue «continuerait» avec l'opposition.

Dimanche soir, lors d'un discours pendant une cérémonie militaire, Nicolas Maduro n'a pas évoqué la reprise du dialogue, mais il a vanté la «bonne santé dans l'union, la loyauté et la cohésion» de l'armée, pilier du système politique vénézuélien qui contrôle notamment le secteur pétrolier, poumon économique du Venezuela.

L'armée est aussi courtisée par Juan Guaido qu'il appelle à tourner le dos à Nicolas Maduro. Mais tant le ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino, que le reste de l'état-major réaffirment régulièrement leur «loyauté» envers le président.

Comments

//