Please Wait...

Tunisie: deux attentats suicide contre la police à Tunis, une dizaine de blessés

folder_openAfrique access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Deux attentats suicide ont visé la police de Tunis ce jeudi. Pour l’heure, le bilan est d’une dizaine de blessés.

Deux attentats suicide ont frappé la police à Tunis ce jeudi dans la matinée. Pour l’heure, le bilan fait état de la mort d’un policier et d’une dizaine de blessés.

Une première attaque d’un kamikaze a eu lieu sur la principale avenue de la capitale, rapporte le ministère de l’Intérieur à l’AFP. Trois civils et deux policiers ont été blessés.

Des morceaux de corps jonchaient la route autour d’une voiture de police sur l’avenue Bourguiba, près de l’ambassade de France et de la vieille ville, a constaté une journaliste de l’AFP.

«Il s’agit d’un attentat suicide, commis à 10h50», a indiqué à l’AFP le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiène Zaag.

La protection civile et la police ont rapidement déployé des renforts sur l’avenue Bourguiba, où se trouve le ministère de l’Intérieur.

Peu après, un autre kamikaze a fait exploser sa charge près d’un commissariat de police dans le quartier d’Al Karjani, toujours à Tunis, faisant quatre blessés, a ajouté le ministère.

Après ces deux attaques, le bilan fait état de la mort d’un policier.

Après un mouvement de panique, de nombreux badauds se pressaient autour des lieux de l’attentat, exprimant leur colère notamment envers les autorités.

De nombreux commerces et administrations ont fermé après l’attentat et la police a bouclé le secteur appelant les passants à s’éloigner.

Fin octobre 2018, une femme kamikaze avait déclenché sa bombe près du Théâtre municipal, sur l’avenue Habib-Bourguiba, l’artère principale de la capitale.

La Tunisie, qui dépend largement du tourisme, a relevé ses mesures de sécurité depuis une série d’attentats commis en 2015, dont l’attaque contre le musée du Bardo, au cours duquel 21 personnes ont été tuées, puis dans la station balnéaire de Sousse, qui a fait 38 morts.

Comments

//