Please Wait...

Yémen: Ansarullah réagit aux propos du ministre français des AE

folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Press TV

Réagissant aux propos du chef de la diplomatie française qui a exigé l’arrêt de la «sale guerre» contre le Yémen, le mouvement de résistance yéménite Ansarullah a salué la position française toute en demandant la fin de la vente d’armes à l’Arabie saoudite.

«L'agression contre le Yémen est une guerre sale depuis son premier jour», a déclaré Mohamed Abdul Salam, le négociateur en chef d’Ansarallah lors des négociations de paix. «Les remarques du ministre français des Affaires étrangères à cet égard sont les bienvenues, mais elles sont insuffisantes. De manière concrète, elles devraient se traduire par l'arrêt de la vente d'armes françaises aux pays de la coalition», a ajouté le responsable d’Ansarullah.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a exhorté l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis à mettre fin à la « sale guerre » contre le Yémen, soulignant tout de même que la France poursuivrait ses ventes d’armes controversées aux États du golfe Persique.

«C’est une sale guerre, oui, il faut l’arrêter», a dit le ministre sur France Inter. «Oui, il faut que les Saoudiens et les Émiratis arrêtent, oui, il faut être extrêmement vigilants sur les ventes d’armes à l’égard de ces pays, c’est ce que nous faisons», a ajouté le chef de la diplomatie française sans toutefois beaucoup convaincre.

Abdul Salam a également appelé «tous les pays impliqués dans la vente d'armes à des pays agresseurs à reconsidérer leurs accords qui ont provoqué les atrocités les plus odieuses contre les Yéménites».

Comments

//