ŒIL SUR L'ENNEMI Infos d’ALAHED:Des responsables israéliens critiquent le cessez-le-feu à Gaza

Please Wait...

Des responsables israéliens critiquent le cessez-le-feu à Gaza

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed et sites web

Suite au cessez-le-feu conclu entre “Israël” et les factions palestiniennes annoncé par des responsables égyptiens dans la nuit de dimanche à lundi, le président de la liste centriste Bleu Blanc a fustigé "la capitulation" israélienne.

"Près de 700 roquettes ont été tirées sur le territoire israélien, 4 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées, tous victimes de la perte de force de dissuasion israélienne, l'épisode s'achève par une nouvelle capitulation devant le chantage du Hamas et des organisations terroristes", a déploré lundi matin Benny Gantz, ancien chef d'état-major sur sa page Facebook.

"Tout ce que le gouvernement a fait, encore une fois, est de laisser la porte ouverte à un prochain round", a-t-il ajouté.

Pour Yair Lapid, numéro 2 de la formation centriste, les colons du sud de l’entité sioniste ont servi de "gilets pare-balles". "(Benjamin) Netanyahou a utilisé les habitants du sud comme gilet pare-balles et a totalement capitulé devant le Hamas", a jugé le député de l'opposition sur son compte twitter.

"Netanyahou ne résoudra pas le problème à Gaza", a-t-il insisté, car "il n'a ni le courage opérationnel ni politique de le faire".

Les critiques ont même fusé au sein du Likoud, par la voix de l'ancien ministre Gideon Sa'ar, rival de Benjamin Netanyahou lors des primaires du parti.

"Le cessez-le-feu, tel qu'il a été conclu, n'est pas un succès pour Israël", a-t-il lancé lundi sur son compte twitter.

"Les périodes de trêve entre chaque vague de violences contre Israël se raccourcissent, et les organisations terroristes à Gaza se renforcent", a-t-il estimé ajoutant qu'"une nouvelle étape n'a pas été évitée, mais reportée".

 

Comments

// -0.239156