noscript

Please Wait...

achoura2019

En riposte aux raids sur Gaza, la Résistance tire une pluie de roquettes sur “Israël”

En riposte aux raids sur Gaza, la Résistance tire une pluie de roquettes sur “Israël”
folder_openPalestine access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed et rédaction

Près d’une centaine de missiles ont été tirés samedi matin en direction des territoires palestiniens occupés, en représailles aux raids aériens de l’aviation israélienne sur la bande de Gaza.

Des sirènes d’alerte ont retenti dans les colonies israéliennes proches de l’enclave côtière. Des alertes ont notamment été entendues à “Ashkelon”, “Ashdod”, “Sderot” et dans de nombreuses implantations des conseils régionaux d’”Eshkol” et “Shaar Henegev”. Le système anti-missiles du “Dôme de fer” a été activé à plusieurs reprises et il n’a pu intercepter que deux missiles.

La municipalité d’”Ashkelon” a annoncé l’ouverture des abris anti-bombes et la fermeture des plages. L’artillerie de l’armée israélienne a pilonné une localité dans l’est de Khan Younes, au sud de la bande de Gaza, tuant un Palestinien.

Imad Nasser, âgé de 22 ans, a été tué lors d’un raid israélien dans le nord de l’enclave palestinienne, a affirmé le ministère palestinien de la Santé.

Le quotidien israélien “Haaretz” a rapporté que l’armée israélienne aurait pris pour cible des rampes de lancement de missiles installées à Gaza.

Un analyste israélien a confié à Maariv que “le Hamas avait commencé ses attaques en tirant des missiles vers des localités plus loin comme Ashdod”.

Ces tirs de missiles constituent une riposte à deux raids aériens israéliens, l’un visant une terre agricole à Beit Lahia et l’autre frappant une localité à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza. Le ministère de la Santé de Gaza avait déclaré que deux personnes avaient été tuées et deux autres blessées.

Le Hamas avait affirmé que les deux hommes tombés en martyre dans le raid  appartenaient à son aile armée, les brigades Ezzedin al-Qassam, et s’était engagé à répondre à «l’agression israélienne».

«Nous répondrons aux crimes de l’occupation et au meurtre de notre peuple», a menace le Hamas vendredi soir sur le compte Twitter en hébreu de l’agence de presse Shehab.

Comments

//