Please Wait...

Aoun: le Hezbollah est une partie du peuple libanais qui jouit d’une grande popularité

folder_openLiban access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed et agences 

Le président de la République, le général Michel Aoun, a reçu ce jeudi 7 mars 2019, le secrétaire d’état adjoint britannique pour les affaires du Moyen Orient, Alistair Burt, alors que la Grande Bretagne a décidé de désigner, la semaine dernière, la totalité du Hezbollah comme étant un mouvement terroriste.

Au cours de cet entretien, le chef de l’état a réitéré la position du Liban, selon laquelle le Hezbollah appartient à la population libanaise, et est présent au sein de ses institutions comme au gouvernement ou Parlement.

En cours d'après-midi, M. Burt a été reçu par le ministre de la Défense Elias Bou Saab à Yarzé, en présence de l'ambassadeur britannique Chris Rampling. M. Bou Saab a affirmé que «la décision britannique (au sujet du Hezbollah) concerne uniquement Londres et non le Liban».

«Le Hezbollah a des présidents de municipalités et des députés élus par le peuple libanais, ainsi que des ministres membres du gouvernement», a fait remarquer Elias Bou Saab.

La décision de Londres d'interdire totalement le Hezbollah avait notamment été saluée par l'Arabie saoudite et «Israël». Le Hezbollah  l'a critiquée, la qualifiant d'«insulte au peuple libanais».

 

Comments

//